Initialement prévu du 15 au 25 avril 2022, le stage bloqué des Diables-Rouges séniors dames, organisé dans le cadre des journées de la F.i.h (Fédération internationale de handball), qui devrait se dérouler à Bergerac-Bordeau, en France, a été annulé, à cause du manque de moyens financiers. Ce stage se fera maintenant sur place à Brazzaville, du 17 au 28 avril. L’entraîneur, Younès Tatby, s’est dit contrarié par cette décision mais il va faire avec, pour préparer l’équipe à la 25ème édition de la Can (Coupe d’Afrique des Nations), qui se joue en juin prochain au Sénégal.Pourtant la quasi-totalité des vingt joueuses retenues dans l’équipe nationale des Diables-Rouges sont en France et en Slovénie. Il n’y a que cinq filles sur place à Brazzaville. Donc, on estimait que c’était pratique et techniquement plus intéressant de passer les dix jours de stage bloqué en France. Malgré ces avantages, le Ministère en charge des sports a estimé que les budgets ne sont pas suffisants pour pouvoir financer ce stage à l’extérieur du pays.
En l’organisant sur place à Brazzaville, il sera malgré tout question de financer le déplacement des joueuses qui viennent de l’étranger. Pour le sélectionneur, Younes Tatby, la désolation est grande, mais il faut faire avec. «Le Congo veut des résultats mais ne sait pas qu’il y a un coût. Je veux bien me donner corps et âme, pour la réussite de mon projet. Mais, je suis buté aux moyens qui ne sont pas mis à ma disposition, pour mener à bien le projet, celui de remettre le handball congolais sur orbite, comme dans les années 80. Malheureusement, je suis bloqué. J’ai une mission, des hommes, mais pas de moyens. Mais, je ne baisse pas les bras. Je fais avec les moyens de bord, pour ne pas éteindre la flamme allumée lors du championnat du monde de handball récemment, où le Congo a été la première Nation africaine à être qualifiée pour le deuxième tour. Mais, jusque-là, les filles n’ont jamais été reçues par les autorités, pour être encouragées. Quel dommage!», a-t-il indiqué. En tout cas, la Coupe d’Afrique des Nations est une occasion pour que le Congo montre ce qu’il sait faire en matière de handball féminin. Il peut sérieusement ambitionner de remporter cette coupe, si les moyens pouvaient être à la hauteur de cette ambition.

L.E.B

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici