Au lieu d’un stage bloqué, prévu du 15 au 25 avril 2022, à Bergerac-Bordeaux, en France,dans le cadre des journées de la F.i.h (Fédération internationale de handball), les Diables-Rouges séniors dames se contentent d’un stage de dix jours à Brazzaville, au Gymnase Nicole Oba de Talangaï. L’Etat n’a pas pu mobiliser le budget nécessaire pour assurer à sa sélection de handball un stage en dehors du pays. Le stage, qui prend fin le 25 avril 2022, prépare l’équipe congolaise à la 25ème édition de la Can (Coupe d’Afrique des Nations), qui se joue en juin prochain au Sénégal.

Le Congo est compté parmi les favoris, mais déjà, les difficultés financières risquent de provoquer un recul des pronostics, car ses adversaires comme le Sénégal, pays d’accueil, l’Angola, le Cameroun, etc, se préparent sérieusement, à l’extérieur.

Appelée pour la première fois à la sélection des Diables-Rouges handball dames.
Appelée pour la première fois à la sélection des Diables-Rouges handball dames.

Sur 11 filles professionnelles attendues à Brazzaville, sept ont déjà répondu présentes, lundi 19 avril, lors du premier jour de regroupement dans la ville-capitale, au Gymnase Nicole Oba, sous la conduite du sélectionneur national,Younès Tatby, et de son adjoint, Jean-Fanfan Malonga.Il s’agit des professionnelles suivantes: la capitaine Diane Nguekwa Yinga; Léa Linoan; Kandé Diarra; Fanta Diangoura; Fanta Goma; Kasandre Jappont et Rita Saraïva. L’effectif total est de 20 joueuses en plus de celles qui sont sur place à Brazzaville.

L. E.B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici