La Fécofoot (Fédération congolaise de football) a organisé, les 21, 24 et 25 septembre 2022, les matches de barrage en aller et retour entre Patronage Sainte-Anne, avant-dernier du championnat national direct de football, et la J.s.p (Jeunesse sportive de Poto-Poto) sortie deuxième du championnat national deuxième division. Les deux rencontres ont eu lieu au Stade Alphonse Massamba-Débat, à Brazzaville, et se sont soldées par le score de 2 buts à 0 en faveur de Patronage Sainte-Anne, qui se maintient ainsi en première division. A noter que le match retour s’est joué en deux jours, en raison d’un problème d’électricité.

Les poulains de Koulibali Traman ont eu à se battre bec et ongles pour maintenir Patronage Sainte-Anne, l’une des équipes les plus anciennes de la capitale, en première division. Au match aller, mercredi 21 septembre, Patronage Sainte-Anne a été tenu en échec par un nul blanc de zéro but partout. La J.s.p avait neutralisé son adversaire et s’était montrée plus entreprenante. Mais, la chance ne lui avait pas souri de scorer.
Pour le match retour qui s’est joué en deux jours (samedi et dimanche), Patronage s’est impliqué sérieusement. Dès la 6ème minute, après trois corners consécutifs, c’est Reda Nkounkou, défenseur de la J.s.p, qui a marqué contre son camp. Puis, Patronage a multiplié les attaques et, finalement, ses efforts ont payé à la 36ème minute. Sur une faute de main d’un défenseur de la J.s.p dans la surface de réparation, un pénalty est obtenu, transformé par Durma Maniongui. L’arbitre central Guenold Babakidi, assisté de Steve Banzounzi et d’Anderse Koubili, a auparavant puni le défenseur fautif en lui infligeant un carton rouge synonyme d’exclusion. Jusqu’à la fin des 45 premières minutes, le score est resté inchangé à 2 buts à 0.
Revenus des vestiaires, les joueurs de la J.s.p ont fait quelques assauts, pour vouloir renverser les données. Malheureusement pour eux, la défense de Patronage a veillé au grain, jusqu’à la 27ème minute de la deuxième période où le ballon ne se faisait plus voir, par manque d’électricité au Stade Alphonse Massamba-Débat. L’arbitre a dû arrêter le match. Les 18 minutes restantes se sont jouées le lendemain dimanche à 10h. Plus rien n’a été marqué jusqu’à la fin des 90 minutes. 2 buts à 0, c’est le score qui a sanctionné le match retour de barrage entre Patronage Sainte-Anne et la J.s.p. Ainsi, Patronage Sainte-Anne s’est maintenu en première division, au détriment de la J.s.p qui va encore faire école en deuxième division, pour revenir peut-être l’année prochaine.
Satisfait, le capitaine de Patronage Sainte-Anne a demandé l’union des supporters et dirigeants de la grande famille de son club, afin qu’il réalise de bonnes performances au cours de la saison qui va démarrer au mois d’octobre prochain, pour ne plus avoir à jouer des matches de barrage.

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici