Arrivé en France le 29 mars 2022, le président de la Fécocy (Fédération congolaise de cycliste), Rufin Bakouetana, poursuit les contacts avec les structures et organisations sportives du cyclisme français ainsi qu’avec l’O.n.g Croissance Peace qui travaille dans la coopération internationale, en promouvant un partenariat gagnant-gagnant entre les pays occidentaux et ceux d’Afrique et d’Asie. Elle facilite les rencontres avec la commission chargée des affaires internationales de la Fédération française de cyclisme et les organisations d’appui comme le Vélo club de Lion et l’entreprise Decalthon qui est dans le domaine de la grande distribution de sport et de loisirs.Pendant son séjour en France, le président de la Fécocy a mené quelques actions au profit du cyclisme congolais. Il s’agit notamment de l’obtention de réduction sur la vente à moitié prix des vélos de course, des accessoires et des équipements complets, avec accord d’enlèvement et d’exportation par transit, après versement d’un acompte de 3.000 euros; du parrainage de trois grandes compétitions internationales qui seront organisées par le Congo, dont le tour cycliste du Congo et de la conclusion future des protocoles de coopération.
Le périple français du président Bakouetana se poursuit. Il sera reçu d’ici là par le président de la Fédération française de cyclisme, Michel Caillot, et son secrétaire général, Yanick Pouey. Sa mission s’achève le 8 mai 2022.
Mais, pendant qu’il est en dehors du pays, le président de la Fécocy a subi une sentence de la C.c.a.s (Chambre de conciliation et d’arbitrage du sport) contraire à celle qui était prononcée en sa faveur, il y a quelques mois. Comme on peut le constater, au moment où le bureau exécutif de la Fécocy se bat, avec très peu moyens, pour relancer le vélo congolais, les tracasseries se multiplient pour paralyser le travail de la fédération. Ce qui est dommage pour le cyclisme congolais.

Luze Enest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici