La Fécoboxe (Fédération congolaise de boxe) a tenu son conseil fédéral, lundi 13 décembre 2021, au Gymnase Henri Eléndé, dans le deuxième arrondissement Bacongo, à Brazzaville. Ouverte et clôturée par Mme Anna Moungala, représentant le directeur général des sports, en présence de Léonard Bossona, représentant du C.n.o.s.c (Comité national olympique et sportif congolais), et du président de la Fécoboxe, Gaëtan Kodia, la session du conseil fédéral a adopté le budget provisionnel de la fédération, pour la saison sportive 2021-2022, arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 431 millions de francs Cfa.

Sur 61 conseillers attendus lors des travaux de la session du conseil fédéral de la Fécoboxe, 45 ont répondu présents. La plupart des départements étaient représentés. Plusieurs points ont été abordés au cours de cette session, entres autres, les directives organisationnelles, le règlement intérieur de la boxe professionnelle, le rapport d’activités, le rapport financier et le rapport technique de la saison sportive 2020-2021, le programme d’activités budgétisées de la saison sportive 2021-2022.
Dans son allocution à l’ouverture du conseil fédéral, Gaëtan Kodia a exhorté les conseillers au travail acharné, pour permettre à la boxe de reprendre son envol comme discipline sportive qui fascine le public. Après l’allocution d’ouverture des travaux prononcée par Mme Anna Moungala, les conseillers ont travaillé durant quatre heures d’affilée.
Au terme des travaux, le président de la Fécoboxe, Gaëtan Kodia, s’est réjoui de la qualité du travail abattu par les conseillers. «Cette session du conseil fédéral qui s’achève est celle qui vient de jeter les bases pour le reste de l’olympiade en cours. Esquisser tant soit peu, de façon ramassée, le bilan qui en résulte, je puis assurer que c’est une avancée non-négligeable dans la voie de la redynamisation administrative de notre fédération. Mais, faut-il le rappeler que ce chemin est parsemé d’obstacles qui demandent, une fois de plus, de la patience et des ressources multiformes. Cela va sans dire que le pari que nous allons poursuivre et nous devons donc, pour cela, redoubler d’efforts», a-t-il martelé.
Mme Anna Moungala s’est réjouie de la bonne tenue de ce conseil. Elle a félicité les conseillers pour la qualité de leurs travaux et souhaité que «la saison 2021-2022 soit un moment de mise en œuvre de la dynamique et permette de changer la nouvelle donne sportive de la boxe congolaise».
Après la tenue du conseil fédéral, la Fécoboxe a organisé, au Gymnase Nicole Oba, un tournoi de gala qui a regroupé plusieurs boxeurs des clubs de la capitale.
Juste avant le coup d’envoi de ce tournoi, les membres de la fédération ont sensibilisé les différentes ligues départementales sur le protocole sanitaire, dans le cadre de la relance des activités de la boxe.

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici