La Fécobox (Fédération congolaise de boxe) dirigée par le président Gaëtan Nkodia, a lancé, dimanche 21 août 2022, au Gymnase Nicole Oba, à Talangaï, le 6ème arrondissement de Brazzaville, ses championnats nationaux comptant pour la saison sportive 2021-2022. C’était en présence de Mme Anna Moungala, représentante du directeur général des sports, et de Léonard Bontsona, représentant du Comité national olympique et sportif congolais.

83 boxeurs, dont 46 en seniors (Messieurs et dames) et 26 en juniors (Messieurs et dames) prennent part à ces championnats nationaux de boxe. Les boxeuses ne sont au total que 11 dans les deux catégories. 7 départements y sont représentés: Kouilou; Plateaux; Bouenza; Niari; Cuvette; Pointe-Noire et Brazzaville. Les vainqueurs seront présélectionnés pour faire partie de l’équipe nationale, les Diables-Rouges, qui va représenter le Congo aux futures échéances africaines et mondiales de boxe.
Dans son discours de bienvenue, le président de la Fécobox, Gaëtan Nkodia, a exhorté les boxeurs à donner le meilleur d’eux-mêmes, afin d’être parmi les porte-étendards du Congo à l’extérieur. «J’espère que vous serez capables de saisir cette opportunité. Il y a, en effet, tellement de potentiel à exploiter en nous, dans tous les domaines. Nous avons la force, le courage et l’intelligence de le faire dans le respect des règles et des autres, même s’il y a un prix», a-t-il indiqué.
Pour sa part, Mme Anna Moungala a rendu hommage à la fédération qui se déploie, pour vulgariser sa discipline sportive. Pour elle, ce championnat national est un moment culminant dans la réalisation des activités de la fédération. Elle a félicité et encouragé «les héros dans l’ombre, les entraineurs, pour le travail accomplis dans la formation des athlètes». Par ailleurs, elle a invité les arbitres et les juges «à faire valoir le métier sportif et ses atouts, en jugeant dans l’objectivité et impartialité, pour éviter les frustrations». Il a encouragé les athlètes à mettre en pratique ce qu’ils ont appris pendant les séances d’entrainement. «Que le meilleur gagne, c’est la loi du sport», a-t-elle lancé.
Signalons que 16 combats se sont déroulés pendant la journée d’ouverture. Les championnats de boxe se poursuivent tous les jours, de 10h à 20h, au Gymnase Nicole Oba. Ils prendront fin samedi 27 août 2022. Bien avant le démarrage du championnat, le Conseil fédéral de la Fécobox a tenu sa session, couplée à l’assemblée générale. Plusieurs points ont été examinés et adopté, entre autres: la mise en place de la Ligue de boxe professionnelle; le règlement portant organisation et fonctionnement de la Ligue féminine de boxe; le règlement disciplinaire. Coup de chapeau au président Gaëtan Nkodia, qui ne ménage aucun effort, pour redynamiser le noble art dans notre pays.

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici