Sélectionner une page

F.c.v.2d (Association des femmes de la Cuvette vision et développement durable) : Création des coopératives dans chaque district du pays et acquisition des terres

F.c.v.2d (Association des femmes de la Cuvette vision et développement durable) : Création des coopératives dans chaque district du pays et acquisition des terres

L’Association F.c.v.2d (Association des femmes de la Cuvette vision et développement durable) s’est réunie en assemblée générale, samedi 19 septembre 2020, à l’Hôtel Saphir, à Brazzaville, sous le patronage de la vice-présidente, Mme Lydie-Patricia Ondziet, avec la participation d’une vingtaine de membres dont certaines venues des districts du Département de la Cuvette et de Pointe-Noire et d’autres résidant dans la capitale. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette assemblée générale qui s’est conclue par la mise en place d’une instance d’interface entre l’association et les partenaires techniques et financiers en Europe et dans le reste du monde. En ce qui concerne le travail, l’assemblée générale a décidé de créer des coopératives féminines agricoles dans tous districts du Congo, et d’acquérir des terres pour la réalisation des projets agropastoraux.

Pendant l’assemblée générale.

L’assemblée générale a permis à la vice-présidente de l’Association des femmes de la Cuvette vision et développement durable (F.c.v.2d), Mme Lydie-Patricia Ondziet, de faire le point de la tournée qu’elle avait effectuée en Europe, en Asie et en Amérique. Elle a rencontré des partenaires qui sont prêts à soutenir les projets de l’association. Raison pour laquelle l’assemblée générale a retenu quelques projets qui seront réalisés, notamment celui relatif à l’acquisition des terres pour des exploitations agropastorales dans chaque district du pays.Pour cela, l’association va susciter des coopératives féminines dans ces districts. Chaque coopérative aura sa spécificité par rapport à la réalité du district dans le domaine de l’agriculture.
Dans son allocution d’ouverture, Mme Lydie Patricia Ondziet a remercié les membres pour l’intérêt manifesté a l’endroit de l’association, dans cette période particulière de lutte contre la pandémie de covid-19. Elle leur a ensuite demandé de se mettre résolument au travail, pour la réalisation des projets. «Depuis la tenue de notre assemblée générale dans le Département de la Cuvette, à Owando, le 1er août 2015, plusieurs activités ont été mentionnées, à savoir: les campagnes d’information, d’éducation et de communication (I.e.c); les initiatives sur le plan économique (par la création des coopératives associatives et culturelles, en vue d’œuvrer à l’autonomisation des femmes de la Cuvette en milieu rural et urbain. Toutefois, F.c.v.2d a participé à toutes les activités programmées par la plateforme des associations féminines de développement placées sous la haute autorité de Mme Antoinette Sassou-Nguesso, épouse du Chef de l’Etat», a-t-elle déclaré.
Parlant des activités menées, elle a cité la communication pour la visibilité de l’association, la participation à la marche sur les violences faites aux femmes organisée par le Ministère en charge de la promotion de la femme et l’intégration de la femme au développement, la rencontre avec le cabinet du secrétaire permanent du Conseil national du dialogue, la participation aux célébrations des journées du 8 mars dans les départements et aux célébrations des fêtes de l’indépendance, la présentation des vœux au Chef de l’Etat, dans le cadre de la société civile, etc.
«Dans cette perspective, F.c.v.2d, après une visibilité sur le plan national et international, nous avons pu créer un réseau dénommé: Renaissance d’Alkebulan (ancienne appellation de l’Afrique avant l’arrivée des Européens) et ensuite échanger avec certains investisseurs qui s’intéressent à la destination du Congo avec lesquels nous sommes en pourparlers», a-t-elle indiqué.
La feuille de route est donc toute indiquée pour les membres de l’association qui doivent se mettre au travail, pour concrétiser les projets retenus.

Luze Ernest BAKALA

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

23 octobre 2020, 03: 00

L’editorial de la redaction

L’ÉDUCATION, LA FORCE ET LA QUALITÉ DE LA SOCIÉTÉ!

Ainsi donc, les élèves congolais ont renoué avec le chemin de l’école depuis le lundi 12 octobre. Après pratiquement six mois et demi d’inactivités (du 1er avril au 11 octobre) dus à la suspension des cours pour cause de pandémie de covid-19. Et la rentrée scolaire intervient sur fond de crise sanitaire, puisque le pays continue de faire face à la pandémie. Avec tout ce que cela induit de conséquences impactant la vie scolaire. Le ministre en charge de l’enseignement en a d’ailleurs informé l’opinion nationale.

Lire la suite

Je m’abonne à la newsletter de l’horizon africain

Votre Publicité

Archives

Statistiques de notre site

  • 4
  • 28
  • 1 640
  • 3 699
  • 463
  • 579
  • 18 octobre 2020

Votre météo

booked.net