Association sportive multidisciplinaire Etoile du Congo

Le président Faustin Elenga a démissionné, pour convenance personnelle!

Coup de tonner à l’Etoile du Congo! Le président général, le député Faustin Elenga, a démissionné de ses fonctions, moins de deux ans après son élection à la tête de l’Association sportive multidisciplinaire Etoile du Congo dont le siège est à Mpila, un quartier du cinquième arrondissement Ouenzé, à Brazzaville. Il a rendu publique sa démission, jeudi 2 juin 2022, lors d’un point de presse, au siège communal du P.c.t, à Mpila, où il a lu sa lettre de démission «pour convenance personnelle».

Porté à la tête du conseil d’administration des vert et jaune, le 17 octobre 2020, Faustin Elenga avait succédé à Amadi Baba qui avait aussi dû jeter l’éponge alors le général Ngouélondélé avait pris la tête d’un comité des sages pour préparer sa succession. Il était arrivé à la tête d’Etoile du Congo, au moment où son club de football était qualifié pour la Coup de la Caf. Mais, le management de Faustin Elenga n’a pas permis à Etoile du Congo de propulser ses clubs loin devant, comme il l’avait promis lors de son investiture.

«Il faut créer les conditions pour que les athlètes s’expriment mieux sur le terrain. Se mettre dans les conditions exige les moyens. Nous allons nous retrouver pour lancer une grande opération «Sauvons Etoile du Congo». Tout le monde, du supporter au dirigeant, celui qui se reconnait de la grande famille Etoile du Congo, doit contribuer à la bonne marche de l’équipe. L’ambition d’Etoile du Congo n’est pas de jouer le bas du tableau cette saison qui s’ouvre. Le club rêve du sommet de la Ligue 1 congolaise», avait-il déclaré lors de son investiture.

Mais hélas! Rien n’a été fait. Au contraire, le club a sombré. Il n’a plus été qualifié aux compétitions africaines. Tout est allé de mal en pis et le président Faustin Elenga s’est retrouvé en contradiction avec les responsables des différentes sections, particulièrement la section football où il avait limogé le président Ghislain Lendouma Ngampéla, pour le remplacer par Guy Vital Ofounda. Il n’a pas non plus réussi à sortir l’équipe de ses difficultés financières, traînant deux matches d’arriérés de primes pour les footballeurs.

Etoile du Congo se retrouve orpheline comme en 2006, après la démission de René Serge Blanchard Oba, laissant l’équipe sans président pendant plusieurs années. Cela va-t-il encore se répéter? En partant, Faustin Elenga a lancé un appel aux stelliens qui le peuvent de prendre la tête de l’équipe, lui s’est montré disposé à les soutenir, car il demeure étoiliste. Affaire à suivre!

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici