Les Diables-Rouges A’ se sont qualifiés au Chan (Championnat d’Afrique des Nation) Algérie 2023, face aux Fauves du Bas-Oubangui, grâce au système du but à l’extérieur qui compte double. Ils ont eu la chance que les deux matches aller et retour se soient joués au Stade Alphonse Massamba-Débat, à Brazzaville, en raison de la non homologation du Stade de Bangui, en République Centrafricaine. Au match aller, les Congolais accueillaient les Centrafricains qui les ont battus par 2 buts à 1. Au match retour, ce sont les Centrafricains qui accueillaient et qui ont perdu par 0 à 1. Le score est donc de parité sur l’ensemble des deux matches: 2-2. Mais, le but marqué à l’extérieur comptant double, cela donne 3 buts en faveur du Congo qui s’est qualifié.

Dimanche 4 septembre 2022, les Diables-Rouges n’ont pas réussi la remontada au Stade Alphonse Massamba-Débat. Les Fauves du Bas-Oubangui ont résisté et fait douter leurs adversaires. Ils menaient même au jeu. Malheureusement, leur attaquant vedette, Trésor-Trésor Toropité, est sorti sur blessure, dès la 9ème minute. A l’issue de la première mi-temps, le score était vierge. Il a fallu attendre la deuxième mi-temps, pour que la chance sourisse aux Congolais, en obtenant, dès la troisième minute de la deuxième période, un pénalty provoqué par Eloi Mankou, qui était crocheté irrégulièrement dans la surface de réparation. Kader Bidimbou n’a pas tremblé devant le portier centrafricain, Cédric Zouangba, qui n’a eu le temps que de se retourner pour prendre le ballon au fond des filets.
Un but qui a délivré tout un peuple qui l’attendait fiévreusement. L’objectif était de gagner le match, quelle que soit la manière, a dit le coach Elie Ngoya, à la fin de la rencontre. «Ce match n’était pas un match qu’il fallait bien ou mal jouer. Il fallait juste s’accrocher et se qualifier. On avait en face de nous, une équipe de la Centrafrique bien en place tactiquement et techniquement, qui sait jouer à l’extérieur. Elle me l’a démontré au match aller où ils jouaient en contre et nous, nous avions remonté, pour jouer en bloc. Si vous avez vu le panorama de notre équipe, vos constaterez qu’il y a 19 joueurs qui fêtent leur deuxième sélection, alors que les Centrafricains sont ensemble depuis plusieurs années. Donc, soyez un peu indulgent avec nous, ce n’est qu’un chantier qui va peut-être porter ses fruits d’ici là», a-t-il indiqué.
Rappelons qu’avant cette rencontre, les Diables-Rouges étaient reçus par le ministre des sports, Hugues Ngouélondélé, qui les a exhortés à donner le meilleur d’eux-mêmes, pour la qualification, tout en les assurant du paiement de leurs primes. Mission accomplie, quoiqu’à l’étriqué. A la fin de la rencontre, les Diables-Rouges ont reçu leurs primes, remises par le directeur de cabinet du ministre des sports, en présence du nouveau bureau exécutif de la Fécofoot (Fédération congolaise de football) conduit par son président Jean-Guy Blaise Mayolas. Après le Maroc en 2018, le Cameroun en 2020, les Diables-Rouges se sont qualifiés, pour la quatrième fois, dont trois fois successivement, à la phase finale du Chan.

Luze Ernest
BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici