22.2 C
Brazzaville
lun 4 juillet 2022
spot_img
AccueilActualitéElection présidentielle française : Un candidat d’origine congolaise, Gildas Vieira

Election présidentielle française : Un candidat d’origine congolaise, Gildas Vieira

Les Français ont rendez-vous avec les urnes, le dimanche 10 avril 2022, pour le premier tour de l’élection présidentielle, afin de désigner le successeur du Président Emmanuel Macron, lui-même candidat à sa propre succession, mais qui n’a pas encore déclaré sa candidature. La précampagne électorale, à travers les débats dans les médias et les réseaux sociaux, bat déjà son plein avec les candidats ayant ou pas encore eu le parrainage des cinq cents signatures d’élus qui ont le pouvoir de présenter des candidats. Parmi les candidats à la candidature, il y en un qui devrait susciter ne fut-ce que la curiosité des Congolais, Gildas Vieira, Français d’origine congolaise, conseiller municipal à Blois et fondateur du mouvement citoyen «La France autrement». Il se bat à réunir les cinq cents signatures nécessaires pour faire valider sa candidature par la Cour constitutionnelle.

Enseignant-chercheur en santé publique, médecin et directeur général de la Fédération régionale des acteurs en promotion de la santé, Gildas Vieira est arrivé en France avec ses parents à l’âge de 11 ans, après avoir vécu à Brazzaville.
Aujourd’hui, après une carrière professionnelle réussie, le voilà engagé en politique. Après avoir milité dans le mouvement «En marche», qui a porté Emmanuel Macron au pouvoir en 2017, Gildas Vieira a décidé d’embrasser le leadership, en lançant le mouvement socio-politique, «La France autrement» (LaFra), qui défend «les intérêts des collectivités territoriales, les associations et les citoyens, pour un meilleur vivre ensemble, de participer à la politique locale et nationale afin de réduire les inégalités sociales et de se positionner comme interlocuteur dans les instances locales, régionales et nationales». Pour lui, la priorité est d’abord l’émergence de l’idéal qu’il défend. Candidat d’origine africaine, sa présence est déjà un exemple de diversité qu’il veut promouvoir dans sa seconde patrie. Mais, la route est longue, tellement il est difficile de se hisser dans les sommets du système médiatico-politique des grandes démocraties. Il y a lieu, malgré tout, de suivre comment ce Français d’origine congolaise, qui a séjourné l’année dernière à Brazzaville, lors d’une tournée africaine, essaie de tisser son chemin, dans les dédales étourdissants de la politique française.

Jean-Clotaire DIATOU

AUTRES ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

derniers articles

Commentaire