Elle a été l’année de la rupture avec les mesures barrières contre la pandémie de covid-19 dans le pays. 2022 a permis de renouer avec les habitudes sociales normales de la vie courante. Quand bien même la covid-19, cette maladie infectieuse émergente découverte en novembre 2019 à Wuhan, dans la Province de Hubei, en Chine, et qui s’est répandue dans le monde entier, quelques mois après, comme une traînée de poudre, n’a pas encore totalement disparu, l’assouplissement des mesures barrières par le gouvernement a constitué un grand ouf de soulagement pour les populations. C’est clair que la pandémie covidienne a engendré une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent dans le monde. Mais, l’année 2023 s’ouvre chez nous avec l’espoir que le plus dur est dorénavant derrière nous, même si l’on ne sait pas toujours ce que l’avenir nous réserve. Le coronavirus responsable de la covid-19 n’a pas encore disparu de la planète et continue d’ailleurs à sévir dans beaucoup d’autres pays. Il faut redouter qu’il ne fasse un retour dans nos localités.
Au moins, on est libéré du joug des mesures barrières et maintenant, il faut entamer le relèvement. Il y a ceux qui, nombreux, sont tombés et ne pourront plus se relever. Il y a ceux qui sont à genoux et qui ont besoin de soutien pour se relever. Il y a ceux qui n’avait mis qu’un genou à terre et qui peuvent se relever seul. Enfin, il y a ceux, sans doute très minoritaires, qui ont résisté debout et qui poursuivent la route.
En cette nouvelle année, il faut prendre la résolution de reprendre la route, en comptant d’abord sur ses propres forces. Bonne chance et meilleurs vœux de nouvel an à tous et à toutes!

L’HORIZON AFRICAIN