Sélectionner une page

Deuxième palier du déconfinement progressif : Bars, restaurants, hôtels et lieux de culte de nouveau ouverts

Deuxième palier du déconfinement progressif : Bars, restaurants, hôtels et lieux de culte de nouveau ouverts

Le Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba, a annoncé, lors d’une communication présentée à l’Hôtel de la primature à Brazzaville, samedi 20 juin 2020, les mesures du deuxième palier du déconfinement progressif qui sont entrées en vigueur depuis le mardi 23 juin dernier, à partir de 5h du matin.

Voici ces mesures : «Afin de limiter l’impact de cette pandémie sur notre société et particulièrement l’effondrement de l’économie nationale, le Président de la République, Chef de l’Etat, a autorisé le Gouvernement à passer au deuxième palier du déconfinement progressif. A ce titre, j’annonce les nouvelles mesures d’allègement du confinement qui sont les suivantes:
1- l’allègement du couvre-feu sur l’ensemble du territoire national, de 22 heures à 5 heures du matin;
2- la réouverture des bars et restaurants;
3- la réouverture des hôtels et autres lieux d’hébergement collectif;
4- la réouverture des lieux de culte;
5- la reprise des sports individuels de compétition, sans public de plus de 50 personnes;
6- la réouverture des vols commerciaux entre Brazzaville et Pointe-Noire et sur l’ensemble du territoire national;
7- la reprise des autres modes de transport des voyageurs (autobus, trains et bateaux) sur l’ensemble du territoire national.
Par ailleurs, j’annonce le déconfinement progressif de la localité de Tchiminzi, dans la sous-préfecture de Tchiamba-Nzassi, dans le département de Pointe-Noire.Toutes ces réouvertures et reprises se feront et se dérouleront dans le strict respect des mesures de prévention d’hygiène, de mesures barrières, de distanciation physique et le port obligatoire et conforme du masque.
Je précise qu’un protocole régira l’exercice de chaque activité, en toute sécurité sanitaire et ce, dans le cadre d’une concertation entre le ministère chargé de la santé, les ministères et les secteurs d’activités concernés».
Le gouvernement veillera à ce que toutes ces mesures, édictées dans le deuxième palier du déconfinement progressif, soient strictement respectées, dans les mêmes conditions de rigueur et de sanctions relatives aux amendes que dans le premier palier.
Je précise, une fois de plus, de manière solennelle: le gouvernement rétablira le confinement dans une localité ou sur l’ensemble du territoire national, s’il était constaté une flambée de l’épidémie dans une ville ou dans plusieurs localités du pays en même temps.
Chers compatriotes, mesdames et messieurs, je le redis haut et fort, la pandémie est encore là. Ce n’est donc pas le moment de baisser la garde. Le Président de la République appelle le peuple congolais à la responsabilité et à la mobilisation générale contre cette pandémie. Ce pari est à notre portée. A l’unisson, agissons et tenons-nous donc debout pour évincer le coronavirus du Congo».

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 11 autres abonné·es de notre liste.
close
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 11 autres abonné·es de notre liste.

A propos de l'auteur

l'horizonafricain

L'horizon Africain, un journal d'information paraissant au Congo Brazzaville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

04 décembre 2020, 05: 26

L’editorial de la redaction

«DES QUESTIONS BATEAU»

L’expression est utilisée par le chef de file de l’opposition, à l’issue de l’audience que le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, lui a accordée samedi 21 novembre dernier. Parlant de la réforme du processus électoral, Pascal Tsaty-Mabiala a utilisé l’expression que ces questions sont devenues des «questions bateau». Cela mérite qu’on s’y arrête un peu.

Lire la suite

Commentaires récents

    Votre Publicité

    Archives

    Statistiques de notre site

    • 3
    • 2 567
    • 3 décembre 2020

    Votre météo

    booked.net