Le «week-end de l’arbre» est une œuvre de solidarité citoyenne, initiée par Paul Tchignoumba, député élu dans la deuxième circonscription électorale de Mvoumvou, à Pointe-Noire. Il sera célébré chaque année, au mois de mars. La première édition de cette opération a eu lieu du vendredi 25 au dimanche 27 mars 2022, à l’occasion du mois de mars dit «mois de la femme», sous le patronage du député Tchignoumba qui a lui-même mis la main à la pâte.

Le lancement de l’opération «le week-end de l’arbre» à Mvoumvou a connu la participation de plusieurs femmes avec, en tête d’affiche les femmes occupants des postes de responsabilités, notamment les élues du Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, Mme Félicité Diop Meno Tchiloumbou, directrice départementale de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement au Kouilou et à Pointe-Noire et secrétaire fédérale du P.c.t chargée de la femme; Mme Berthe Bouity, députée suppléante de Lumumba 1; Mme Doriane Mavoungou, présidente du parti La Pirogue; Mme Marcelle Koubikani, secrétaire fédérale P.c.t, chargée de l’environnement; Mme Yolande Keita-Banguid, présidente fédérale de l’O.f.c (Organisation des femmes du Congo) de Pointe-Noire; Mme Christiane Cognard-Malonga, présidente fédérale de l’Association Mama Poto Kouilou/Pointe-Noire; Mme Laure Mackaya, présidente Fédérale de l’O.f.c Kouilou ainsi que de la conseillère départementale du Kouilou.

Pendant le week-end de l’arbre.
Pendant le week-end de l’arbre.

On ne le dira jamais assez, l’arbre est très important pour la survie du genre humain. Avec sa fonction de photosynthèse et de production d’oxygène, l’arbre est source de vie. Il permet de purifier l’air. Et dans son environnement forestier, il est régulateur de l’environnement, grâce à sa capacité de stocker un maximum de dioxyde de carbone. Bref, les arbres constituent un facteur important de croissance de la vie sur terre. Planter les arbres est donc une action de bienfaisance pour la vie.
En lançant l’opération «le week-end de l’arbre», le député Paul Tchignoumba s’inscrit dans la politique du Président de la République qui a instauré dans le pays, la journée nationale de l’arbre, célébrée le 6 mars de chaque année. Il a eu l’idée d’associer le mois de la femme à la nécessité de la plantation des arbres, étant entendu que la journée nationale de l’arbre se célèbre aussi au cours du mois de mars, qui se trouve être en pleine saison des pluies, moment propice pour la plantation des arbres. Pour lui, les femmes doivent prendre toute leur place dans le combat contre le changement climatique. Le souhait de Paul Tchignoumba est de voir les autres élus et les citoyens emboîtent le pas à cette initiative, pour contribuer activement à la lutte contre les changements climatiques dans nos localités.

Dans les avenues de la circoncription, pendant le planting d’arbres.
Dans les avenues de la circoncription, pendant le planting d’arbres.

Pour cette année, cette opération était, entre autres, en lien avec la mise en œuvre du thème de la Journée internationale du droit des femmes pour l’année 2022: «Egalité aujourd’hui pour un avenir durable». Elle a consisté, pendant trois jours, à la plantation de 976 plans de trois espèces dont les badamiers, les mantalis et les palétuviers blancs, dans les six quartiers (205, 207, 208, 209, 210 et 211) qui constituent la deuxième circonscription de Mvoumvou. Son encadrement technique a été assuré par la Coordination nationale du Projet de végétalisation des zones sensibles, la supervision interdépartementale de Pointe-Noire et du Kouilou et la Coordination du Projet vert de la ville de Pointe-Noire. Les habitants de Mvoumvou 2 et, au-delà, ceux de l’arrondissement ont apprécié favorablement cette œuvre de solidarité citoyenne et se sont engagés à assurer l’arrosage quotidien des arbres plantés. On peut noter que l’occupation et le bétonnage des trottoirs de ces avenues ont constitué le principal handicap au traçage des lignes de plantation et à la trouaison.

Narcisse MAVOUNGOU

Avenues et rues où le planting d’arbres a été réalisé à Mvoumvou

A- CQ 205
1- Avenue de l’Indépendance;
2- Avenue Maloango;
3- Avenue Zacharie Costaude.

B- CQ 207
1- Avenue de l’Indépendance;
2- Avenue Schoelcher;
3- Avenue Bouanga Kalou;
4- Avenue Mâ Loango;
5- Avenue Matendé.

C- CQ 208
1- Avenue Jean Félix Tchicaya;
2- Avenue Schoelcher;
3- Avenue de l’Indépendance;
4- Avenue Mâ Loango;
5- Avenue Louis Portella.

D- CQ 209
1- Avenue de Jean Félix Tchicaya;
2- Avenue Moe Pratt;
3- Rue Pointe Indienne;
4- Avenue Louis Portella;
5- Avenue de l’Indépendance.

E- CQ 210
1- Avenue de l’Indépendance;
2- Avenue Moe Pratt;
3 -Avenue Schoelcher;
4- Avenue de Matendé;
5- Rue Biessie.

F- CQ 211
1- Avenue Bruno Tchicaya;
2- Avenue Mâ Loango;
3-Avenue Matendé.

NB: Les avenues et les rues se répètent à cause du morcellement des Comités de Quartier (CQ).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici