Le gouvernement a engagé, depuis le 1er août 2022, le remboursement de sa dette commerciale envers 204 opérateurs économiques dont les créances ont été auditées et validées depuis trois ans. Les créances, qui se payent sous forme de virements bancaires, n’excèdent pas la somme de 10 millions de francs Cfa pour chacun. Il s’agit de la tranche de dettes contractées par l’Etat entre 2003 et 2018.
Le montant total représente un milliard de francs Cfa. Un guichet a été ouvert à la C.c.a (Caisse congolaise d’amortissement), pour le contrôle des opérateurs économiques bénéficiaires. Un certain nombre de pièces administratives sont exigées: le numéro du registre du commerce; le Niu (Numéro d’identification unique); le numéro du compte bancaire; la pièce d’identité.
Le remboursement de la dette intérieure est une exigence du F.m.i (Fonds monétaire international) dans le cadre de l’accord de Facilité élargie de crédit signé avec le Congo. L’opération de paiement de la dette intérieure permet ainsi de normaliser les relations du Congo avec les partenaires financiers internationaux et de recouvrer sa crédibilité par les opérateurs économiques nationaux. Enfin, pour ces derniers, c’est une bouffée d’oxygène qui permet de relancer leurs activités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici