22.2 C
Brazzaville
sam 3 décembre 2022
spot_img
AccueilActualitéDépartement des Plateaux : Séjour de travail du ministre délégué Luc-Joseph Okio,...

Département des Plateaux : Séjour de travail du ministre délégué Luc-Joseph Okio, sur la réforme de l’Etat

A la tête d’une forte délégation composée des cadres de son ministère, le ministre délégué chargé de la réforme de l’Etat, Luc-Joseph Okio, a effectué un séjour de travail, du lundi 29 novembre au vendredi 3 décembre 2021, dans le Département des Plateaux. «J’ai décidé de venir à Djambala, parce que c’est le premier département qui m’a fait parvenir son rapport d’activités». C’est par ces mots qu’il a justifié sa visite, la toute première qu’il a effectuée dans ce département, depuis sa nomination au gouvernement. C’était aussi l’occasion, pour ses hôtes, de lui adresser leurs félicitations, pour la confiance qu’il a reçue du Président de la République, en l’élevant à cette responsabilité gouvernementale.
Partout où il est passé, le ministre délégué Luc-Joseph Okio a eu droit un accueil enthousiaste et populaire. A Ngo-La-Boussole, il a été accueilli par l’administrateur-maire, Gérard Nguempio, représentant le sous-préfet. Les sages, notables et la population étaient mobilisés, sous l’animation du groupe Owaya de feu Djodjo.
A Djambala, les sages et les notables ont organisé un rituel en son honneur. Au cours de celui-ci, ils lui ont fait porter un pagne traditionnel et remis un balai, symbole de justice, de sagesse, d’unité, d’amour. Il a, ensuite, fait le tour de la ville, après avoir salué les corps constitués locaux, sous la houlette de la préfète, Alphonsine Akobé Ompangana, en présence du maire de la commune de Djambala, Emmanuel Mpio, de la sous-préfète, Sidonie Omboud.
Pendant son séjour de travail à Djambala, le ministre délégué Luc-Joseph Okio a fait une communication dans la salle de réunion de la Mairie de de Djambala, à l’endroit des directeurs départementaux sur les enjeux de la réforme de l’Etat. «La réforme de l’Etat est au centre des préoccupations de tous les Etats du monde en ce qu’elle constitue l’un des moyens efficaces pour parvenir à la transformation structurelle des institutions. En République du Congo, depuis plus de deux décennies, la réformes de l’Etat demeure la trame de fond des différents projets de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso», a-t-il dit, avant de préciser plus loin que «la réforme de l’Etat est un ensemble cohérent d’innovations institutionnelles s’appliquant à un secteur, à un groupe de secteurs ou à un territoire et concourant à un processus de changement dont la finalité est la bonne gouvernance et une offre de services publics de qualité aux citoyens, pour leur bien-être». Dans l’assistance, il y avait aussi le directeur départemental de la réforme de l’Etat, Olivier Nkaya Moussouanda.
Autre temps fort du séjour de travail, la tenue d’une rencontre citoyenne avec les populations de Djambala dans la salle de la Maison de la femme. Ici, c’est le doyen d’âge, Daniel Guébila qui a finalement présenté le ministre à l’assistance. Ensuite, Placide Yala a lu le message de remerciement des populations au Président Denis Sassou-Nguesso, pour avoir choisi un enfant de Djambala pour le porter au gouvernement.
Tout comme à Djambala, Luc-Joseph Okio a prôné l’unité, la concorde, l’amour et la paix entre les filles et les fils des contrées qu’il a visité, dans les axes Akou, Mpouandzio, Ebala, Kaon, Otsouankié, Ossah, Kialé et Abba. Il a saisi aussi cette opportunité pour dire aux populations de ne plus vendre la terre. «En dehors l’Etat qui, pour l’utilité publique, il faut céder la terre, mais pour le reste, mettez les terres en bail ou mieux en location. Sinon demain, les générations à venir vont même manquer d’espace pour vivre et pour cultiver», leur a-t-il conseillé.

Chimène Issam NGAMBOMI

AUTRES ARTICLES

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.

derniers articles

Commentaire

Davidtom on Football
Joshuadrymn on
Joshuadrymn on Football
NickKag on