Sélectionner une page

Département de Pointe-Noire : Un accident de bus voyageurs emporte la vie de sept passagers

Département de Pointe-Noire : Un accident de bus voyageurs emporte la vie de sept passagers

Les autorités civiles et militaires du Département de Pointe-Noire ont dû se rendre sur le lieu de l’accident qui s’est produit le samedi 3 octobre 2020, sur la route nationale n numéro 1, entre le Rond-point Thystère, au quartier Mongo-Kamba et le village Mengo, dans le Département de Pointe-Noire. Un bus voyageur de la société Trans-Bony, avec des passagers à bord pour Brazzaville, est entré en collision avec un bus des Fac (Forces armées congolaises), faisant au total sept morts et plusieurs blessés parmi les passagers, sous une fine pluie.

Selon des témoins, le bus voyageur de la société Trans-Bony aurait fait un double-dépassement, mais un bus de l’armée, qui n’avait personne à bord sinon que le chauffeur, et qui revenait de Makola pour Pointe-Noire, l’a pris de plein fouet sur le flanc droit. Le choc était terrible, ce qui explique le nombre de victimes sur place. Le directeur départemental de la police, le colonel Pépin Itoua-Poto s’est rendu sur place aussitôt après l’accident.

Le bus de Trans-Bony a été percuté côté latéral droit.

On ne le dira jamais assez, l’excès de vitesse et le non-respect du code la route semblent être à l’origine de ce drame sanglant. Le bus-voyageurs avait, en effet, entrepris de dépasser deux véhicules à la fois, malgré son gabarit exigeant une limitation de vitesse. En face de lui venait un bus militaire de même gabarit et la violence de la collision semble traduire un excès de vitesse. Ces derniers temps, les bus voyageurs sont beaucoup impliqués dans des accidents mortels. Les sociétés de transport devraient être interpellées sur la nécessité de former leurs équipages au respect du code de la route, particulièrement de la limitation de vitesse.

JCD

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

28 octobre 2020, 00: 32

L’editorial de la redaction

L’ÉDUCATION, LA FORCE ET LA QUALITÉ DE LA SOCIÉTÉ!

Ainsi donc, les élèves congolais ont renoué avec le chemin de l’école depuis le lundi 12 octobre. Après pratiquement six mois et demi d’inactivités (du 1er avril au 11 octobre) dus à la suspension des cours pour cause de pandémie de covid-19. Et la rentrée scolaire intervient sur fond de crise sanitaire, puisque le pays continue de faire face à la pandémie. Avec tout ce que cela induit de conséquences impactant la vie scolaire. Le ministre en charge de l’enseignement en a d’ailleurs informé l’opinion nationale.

Lire la suite

Je m’abonne à la newsletter de l’horizon africain

Commentaires récents

    Votre Publicité

    Archives

    Statistiques de notre site

    • 1
    • 27
    • 1 713
    • 3 993
    • 521
    • 579
    • 18 octobre 2020

    Votre météo

    booked.net