Interrompue pendant deux ans à cause de la pandémie de covid-19, la Coupe du Congo a refait surface cette année, dans le sport roi, le football. Ainsi, la finale de cette année a opposé l’équipe des Diables-Noirs à celle de l’As Otohô. Dimanche 14 août 2022, dans la fébrilité de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance nationale, le Stade Alphonse Massamba-Débat, à Brazzaville, était plein comme un œuf, pour ce derby à suspens, qui s’est joué sous les yeux du Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, des membres du gouvernement, des corps constitués nationaux, des membres de la Fécofoot (Fédération congolaise de football), etc. Finalement, puisant dans son expérience, Diables-Noirs a marqué l’unique but qui a fait la différence, permettant ainsi à son capitaine de recevoir la coupe des mains du Premier ministre.

Commencé sur les chapeaux de roue, la finale de la Coupe du Congo entre les Diables-Noirs et l’As Otohô a tenu ses promesses, au regard de la qualité de jeu produit par les 24 acteurs sur le terrain. Dominé par les diablotins, dès les 15 premières minutes, le match n’a pas fait vibrer le stade pour autant. Il a fallu attendre les arrêts de jeu de la première mi-temps, pour voir Diables-Noirs scorer à la 46ème minute, par Hardy Binguila qui, sur un corner entrant, bien botté, a ouvert la marque.

Le Premier ministre remettant la Coupe au capitaine des Diables-Noirs.
Le Premier ministre remettant la Coupe au capitaine des Diables-Noirs.

Revenues des vestiaires, les deux équipes se sont neutralisées, avec plusieurs assauts dangereux dans les deux camps, mais sans succès. Au coup de sifflet final de Raphiou Abdul Ligali Addissa, l’arbitre central, les supporters de Diables-Noirs étaient dans la joie. Comme en 2018, toujours contre l’As Otohô, les noirs-et-jaunes ont remporté la coupe. Cette fois-ci, en temps réglementaire. Avec cette nouvelle victoire, Diables-Noirs détient le palmarès de la Coupe du Congo, qu’il remporte pour la neuvième fois, devant Etoile du Congo qui en compte six et l’Ac Léopard de Dolisie qui en a cinq.
Pour la troisième fois, l’As Otohô a échoué en finale. Le coach, Cédric Nanitelamio, est déçu par la prestation de ses poulains. «Grande déception, parce qu’on aurait voulu remporter cette coupe. Mais hélas! Ce qui est fait est fait! On se remet au futur. Nous avons buté face à Diables-Noirs qui a su jouer sa première mi-temps, surtout les 25 premières minutes avant de scorer. Il y a eu deux occasions qui auraient fait mouche, mais après on a pris un but. Le haut niveau ne pardonne pas, parce qu’une petite faute peut se payer cash», a-t-il déclaré.
L’entraineur des Diables-Noirs, Clément Massamba, est, quant à lui, satisfait de la prestation de ses joueurs. «Aujourd’hui, c’est une grande joie. Ça fait longtemps que Diables-Noirs n’était plus au perchoir de la Coupe du Congo et même du championnat. L’As Otohô a occupé la première place au championnat. Il a fallu qu’on prenne la coupe. Je félicite mes poulains qui ont su respecter mes consignes. Il ne reste que la compétition africaine où il faut avoir un système défensif bien en place, pour mieux aborder les échéances, afin que qu’on soit qualifié pour le deuxième tour dans les groupes», a-t-il indiqué.
Côté récompenses, en plus des médailles et du trophée, Diables-Noirs a reçu une enveloppe de 10 millions de francs Cfa. L’As Otohô des médailles et une enveloppe de 5 millions de francs Cfa.
Dans la finale des dames, c’est le Fc La Source qui l’a remporté devant le Fc Epah-Ngamba de Pointe-Noire, par tirs au but: 10 à 9. A l’issue du temps réglementaire et des prolongations, les deux équipes étaient à égalité de 0 but partout.
En plus de la coupe et des médailles, le Fc La Source a reçu une enveloppe de 5 millions de francs Cfa, tandis que le Fc Epah-Ngamba, 2,5 millions de francs Cfa.

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici