Sélectionner une page

Coupe de la Caf (Confédération africaine de football) : R.s Berkane du Maroc remporte son premier titre continental

Coupe de la Caf (Confédération africaine de football) : R.s Berkane du Maroc remporte son premier titre continental

Les rideaux de la 17ème Coupe de la Caf (Confédération africaine de football) sont tombés le dimanche 25 octobre 2020 au Stade Prince Moulay Abdala, à Rabat, au Maroc,après la finale qui a opposé la Renaissance sportive Berkane du Maroc au F.c Pyramides d’Egypte (1-0). Pour leur deuxième participation à la finale de la Coupe de la Caf, les Marocains de la R.s Berkane ont remporté la coupe, sur un but de colle à la 16ème minute, au grand bonheur de leurs supporters.
Finaliste malheureuse lors de la saison 2018-2019 devant le Zamālek d’Egypte, la Renaissance sportive Berkane n’a pas voulu manquer l’occasion cette fois-ci. Le club marocain s’est donné corps et âme, pour se hisser à la première place du continent. En remportant son premier titre continental, il devient le cinquième club marocain à gagner la Coupe de la Caf, après l’équipe des Forces royales du Maroc en 2008, Fuse en 2010, Fès en 2011 et Raja en 2018. Les clubs congolais rêvent-ils de la Coupe de la Caf? Le chemin est très long. En plus du travail assidu, il faut en avoir les moyens (ressources humaines, matérielles et financières) et se donner une organisation rigoureuse. Ce niveau de compétition étant de plus en plus exigeant.

Luze Ernest BAKALA

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 11 autres abonné·es de notre liste.
close
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 11 autres abonné·es de notre liste.

A propos de l'auteur

l'horizonafricain

L'horizon Africain, un journal d'information paraissant au Congo Brazzaville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

25 novembre 2020, 14: 28

L’editorial de la redaction

IL NE FAUT PAS PÉNALISER LES GÉNÉRATIONS FUTURES

On a hérité de la période de vaches grasses, quand les budgets de l’Etat étaient excédentaires grâce à la manne pétrolière (2004 à 2014), des habitudes qui, aujourd’hui où l’on gère les vaches maigres, risquent de pénaliser les générations futures, en raison des ardoises qu’accumule l’Etat chaque année. On pourrait alors se retrouver en porte à faux avec le principe de l’équité intergénérationelle.

Lire la suite

Votre Publicité

Archives

Statistiques de notre site

  • 44
  • 30
  • 2 447
  • 6 297
  • 852
  • 653
  • 18 novembre 2020

Votre météo

booked.net