Dimanche 15 janvier 2023, c’était la fête pour les militants du Comité P.c.t du District d’Oyo (Département de la Cuvette), réunis à Obouya où a été érigé le siège flambant neuf de leur parti. Une quinzaine de danses traditionnelles, des groupements de femmes agricoles, des associations de jeunesse et des populations venus des différents villages du district et de la commune d’Oyo étaient de la partie, dans une ambiance électrique. Et pour cause, c’était la cérémonie d’inauguration, par le secrétaire général Pierre Moussa, du siège du Comité P.c.t du District d’Oyo, construit à Obouya, par Maixent Raoul Ominga, ancien député de cette circonscription, directeur général de la S.n.p.c (Société nationale des pétroles du Congo) et membre du Comité central du P.c.t (Parti congolais du travail).

L’assistance a suivi trois allocutions à la cérémonie d’inauguration du siège du Comité P.c.t du District d’Oyo, à Obouya, qui s’est déroulée en présence de quelques parlementaires de la Cuvette, dont Serge Ikémy, le député d’Oyo district, des membres du secrétariat permanent du P.c.t, Gabriel Ondongo et Romuald Parfait Iloki.

Le donateur Maixent Raoul Ominga avec Pierre Moussa(à gauche)
Le donateur Maixent Raoul Ominga avec Pierre Moussa(à gauche)

Il y a eu d’abord le mot de bienvenue d’Albert Opina, président du Comité P.c.t du District d’Oyo qui a exprimé la joie des cadres et militants pour le joyau dont leur parti est doté. Il a remercié l’initiateur pour avoir tenu sa promesse. En effet, la première pierre de ce bijou était posée le 6 mars 2021, pendant la campagne de l’élection présidentielle. Ce siège est «le symbole d’une manifestation de la victoire à l’élection présidentielle de mars 2021», a-t-il déclaré. L’architecte a, ensuite, présenté les caractéristiques de l’ouvrage. C’est bâtiment abritant cinq bureaux, une salle de réunion de 50 personnes.

Des militants venus nombreux exprimer leur joie.
Des militants venus nombreux exprimer leur joie.

Pour sa part, le donateur, le mwénè Maixent Raoul Ominga, dès l’entame de son allocution, a rendu «un vibrant hommage au camarade secrétaire général Pierre Moussa, pour son travail de grandeur et de haute facture à la tête de notre parti, parti de l’unité congolaise, incarné par son mythique président du Comité central, Denis Sassou-Nguesso».
Le modeste ouvrage, qui se dresse devant nous et dont les caractéristiques nous ont été dévoilées à l’instant, revêt une grande symbolique de par sa portée politique», a-t-il affirmé. «En effet, le maillage du territoire en infrastructures de notre outil de combat politique, participe de notre stratégie de gestion de proximité des militants, dans une approche véritable d’occupation de terrain», a-t-il fait savoir. «Désormais, la localité d’Obouya offrira aux membres, militants et sympathisants du parti, un point d’ancrage qui régulera les activités sur le terrain, de notre grand et glorieux parti, le P.c.t», a-t-il renchéri.

Des militants devant la façade principale.
Des militants devant la façade principale.

«En ouvrant cet espace au public, nous avons le sentiment d’avoir apporté notre modeste pierre à l’édifice P.c.t. Il appartient, désormais, aux dirigeants locaux du parti, d’ne faire bon usage, au bénéfice de notre idéal commun. Voici votre kandza! Je le remets aux mains du secrétaire général de notre parti. Puisse le rayonnement du P.c.t trouver ici, un tremplin dans sa plénitude, en ce siège flambant neuf qui, j’en suis sûr, entrera dans les annales de l’histoire», a-t-il fait savoir. Un sage de la localité a procédé au rituel traditionnel, avant que Pierre Moussa ne passe à la coupure du ruban symbolique. Puis, est intervenu la visite de l’ouvrage.
«Il faut remercier le membre du Comité central, Maixent Raoul Ominga, d’avoir gratifié le parti d’un nouveau lieu moderne de travail. Au niveau du P.c.t, nous disons: il faut améliorer les conditions d’existence et de travail pour les dirigeants du P.c.t. C’est déjà fait à Brazzaville, puisque vous admirez le magnifique siège qui est à Mpila et cela se poursuit dans un certain nombre de comité, par exemple à Bacongo, dans le deuxième arrondissement où on a inauguré un très beau siège, à Madingou, dans le Département de la Bouenza, où un membre du Bureau politique a offert au parti un siège moderne qui facilite les conditions de travail des camarades qui sont appelés à travailler là-bas. Ce mouvement va continuer, en attendant, on est ici à Obouya. Nous devons féliciter un membre du Comité central, avec beaucoup de reconnaissance, le camarade Maixent Raoul Ominga, qui a doté le Comité Oyo district, Oyo deux comme ils l’appellent, d’un siège fonctionnel. Nous lui demandons tout simplement de garantir, pendant un temps, la bonne tenue de ces lieux, en attendant que le parti prenne la relève», telle a été la réaction de Pierre Moussa à la presse.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA
(De retour d’Obouya)