26.9 C
Brazzaville
ven 1 juillet 2022
spot_img
AccueilActualitéColloque scientifique sur le centenaire de Pointe-Noire : Le rendez-vous de la...

Colloque scientifique sur le centenaire de Pointe-Noire : Le rendez-vous de la célébration du centenaire est pris pour septembre 2022

11 mai 1922 – 11 mai 2022, Pointe-Noire, la seconde ville de la République du Congo, considérée comme capitale économique, a atteint les cent ans de son existence administrative. La célébration du centenaire de la fondation de Pointe-Noire a été reportée au mois de septembre 2022. En attendant, «un colloque de la mémoire, du souvenir et de l’avenir» a eu lieu, à la date symbolique du 11 mai 2022, dont l’ouverture a eu lieu dans la salle de conférence de la Direction générale du P.a.p.n (Port autonome de Pointe-Noire), sous le patronage du Premier ministre, chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso. En présence de quelques membres du gouvernement, des autorités locales, dont les préfets de Pointe-Noire et du Kouilou et le maire de la ville, Anatole Kando, des parlementaires élus dans les deux départements, etc. Créée par décret du gouverneur général de l’A.e.f (Afrique équatoriale française), le Lyonnais Victor Augagneur, la ville sera érigée en commune, 14 ans plus tard, le 28 décembre 1936, par le gouverneur général de l’A.e.f, Joseph-François Reste.
De 1949 jusqu’au 28 novembre 1958, Pointe-Noire était devenue la capitale du Moyen-Congo, alors que Brazzaville était la capitale de l’A.e.f.

Vue partielle de l’assistance, pendant l’ouverture du colloque.
Vue partielle de l’assistance, pendant l’ouverture du colloque.

A l’occasion de l’ouverture du colloque scientifique international, qui avait pour thème: «Pointe-Noire, des origines à aujourd’hui», Anatole Collinet Makosso a prononcé un discours dans lequel il a rappelé les repères historiques de la création et de la vie de Pointe-Noire.
«Sous réserve de ce que diront les historiens, je voudrais prendre le risque de dire que si l’histoire moderne de Pointe-Noire commence le 11 mai 1922 par un décret de réaménagement de la division administrative du Moyen-Congo, signé par Victor Augagneur, lequel fera du Kouilou une région, avec Pointe-Noire comme chef-lieu, cette histoire nous amène à tenir également compte du processus de son urbanisation. En effet, l’histoire nous enseigne que le premier lotissement de la ville de Pointe-Noire s’est fait en septembre 1922 dans la zone actuelle du Port autonome de Pointe-Noire. L’histoire nous rappelle également que c’est en 1923 que commence son aménagement, avant de se voir doter, en 1924, de son premier plan de développement consacrant la ville en deux zones, européenne et indigène. Le clou de tout ce processus d’urbanisation aura été l’arrêté du Gouverneur Marchand, en date du 9 décembre 1925 délimitant le périmètre urbain de la ville», a-t-il déclaré.
Le Premier ministre a annoncé que la célébration du centenaire de Pointe-Noire, en septembre prochain, sera l’occasion, pour le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, de «lancer officiellement le programme pluriannuel de modernisation et de municipalisation de la ville, dont le point d’orgue pourrait être 2025».
Anatole Collinet Makosso a mis l’accent sur la transformation de la ville. «Aujourd’hui, la célébration du centenaire de Pointe-Noire offre ainsi au Président de la République et à son gouvernement que j’ai l’honneur de diriger, l’opportunité de transformer la ville, par un programme additionnel de municipalisation accélérée, annoncé par le Chef de l’État lui-même, le 20 janvier dernier, lors de son séjour de travail dans notre ville. Ce programme la doterait de nouvelles infrastructures. L’objectif ici, bien entendu, est d’améliorer les conditions de vie des populations», a-t-il dit.

Urbain NZABANI

AUTRES ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

derniers articles

Commentaire