Chris Antoine Walembaud prône la paix
et le vivre ensemble à Mindouli

Président du Codema (Congrès des démocrates africains), parti membre de la Copar (Convention des partis républicains), située à l’opposition modérée, Chris Antoine Walembaud a effectué une tournée dans le District de Mindouli (Département du Pool), qui a coïncidé avec la journée internationale du vivre-ensemble en paix, célébrée le 16 mai de chaque année. Cette tournée est le signal que l’opposant envisage de se présenter comme candidat aux élections législatives de juillet 2022 dans la première circonscription de Mindouli.
C’est la pleine période d’enregistrement des dossiers de candidature aux élections législatives et locales. Les masques sont donc en train de tomber. A l’instar du président du Codema qui se présente comme candidat aux législatives dans la première circonscription de Mindouli. Dans sa tournée, il a, en effet, visité les localités situées sur le chemin de fer comme Missafou, Massembo-Loubaki et Mindouli-centre. Partout, les populations lui ont réservé un accueil enthousiaste et chaleureux. Il a délivré un message centré sur la paix et l’unité des populations du District de Mindouli, pour que la période électorale, synonyme de compétition politique soulevant des passions, se déroule dans la paix.
Mindouli est un district du Pool qui a été durement touché par les différentes violences armées qui ont ravagé ce département. Ainsi, il y a plusieurs ex-combattants dans les localités de ce district. Ils se sont convertis à l’agriculture, grâce à l’appui du gouvernement, à travers le programme de réinsertion financé en grande partie par des partenaires internationaux comme le P.n.u.d (Programme des Nations unies pour le développement), à travers le Haut-commissariat en charge des ex-combattants. Ce faisant, il a prêché la tolérance, en appelant les populations à accepter les différences et à vivre en paix dans la diversité. Il les a invitées «à être à l’écoute des autres et faire preuve d’estime pour l’intérêt de notre localité».
Aux jeunes, il a demandé «de privilégier le dialogue à chaque instant. L’unique moyen qui est donné aux hommes de régler leurs différends, c’est dialoguer». «Nous sommes condamnés à vivre ensemble, dans la paix et l’unité. C’est l’unique espace que nous avons tous, quelles que soient nos différences. Mindouli est notre bien commun», a-t-il déclaré. «Il faut que chacun apporte son savoir-faire et son savoir-être pour que notre localité rayonne. Hier, nous avons brillé avec nos produits agricoles. Rien ne nous empêche de reprendre ces élans d’hier, pour que Mindouli puisse ravitailler la capitale, Brazzaville, en produits agricoles», a-t-il souligné.
«Ma tournée coïncide avec la journée internationale du vivre-ensemble en paix. Je l’ai dit à Massembo-Loubaki. Ici, à Mindouli-centre, je le redis: chacun de nous est concerné: maman, papa et enfant, investissons-nous à la paix et au développement. Si nous sommes ici, c’est parce que nous y avons travaillé et avec acharnement. Il fallait convaincre les hautes autorités de la République. Aujourd’hui, nous y sommes et c’est une joie», a-t-il fait savoir. «Nous voulons une ville de Mindouli rayonnante, où les populations sont respectueuses des lois et règlements de la République. Nous voulons un district de Mindouli intégré à la République unie et indivisible. Être attaché aux valeurs de paix, d’amour, d’unité et du respect de l’autre. Un district qui doit entraîner les autres dans le développement intégral», a-t-il affirmé.
C’est l’occasion choisie par Chris Antoine Walembaud de situer les responsabilités des populations de Mindouli dans le développement du Congo. Et les élections à venir doivent le démontrer, parce que le leader du Codema entend imprimer un nouveau rythme dans cette localité.
Ancien proche du pasteur Ntumi et fidèle à la démarche de paix qui l’a toujours animé, Chris Antoine Walembaud est très écouté par les populations de ces contrées qui ont enduré les conséquences néfastes des conflits armés. Un nouveau défi se présente à lui, celui de conquérir leur confiance.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici