Au mois de juillet 2022, les Congolais vont renouer avec le chemin des urnes, pour choisir leurs représentants à la chambre basse du parlement et dans les conseils départementaux et municipaux. Pour ce faire, les formations politiques se mettent déjà en ordre de bataille, dans le but d’obtenir des élus. C’est le cas du Club 2002 P.u.r (Parti pour l’unité et la république), parti politique membre de la Majorité présidentielle, qui a organisé, mardi 22 février 2022, à l’Hôtel Olympic palace, à Brazzaville, sous la direction de son secrétaire général, Juste Désiré Mondélé, une réunion de son secrétariat permanent, élargie aux présidents départementaux, au cours de laquelle il a été question, entre autres, de la concertation politique d’Owando et des élections législatives et locales.

Ouvrant la réunion, Juste Désiré Mondélé a rendu hommage au président fondateur du Club 2002 Pur, le révérend pasteur Guy Wilfried César Nguesso, pour le soutien constant à sa formation politique. Il a, ensuite, félicité les cadres et militants du parti pour leur engagement et leur loyauté à ses idéaux, 20 ans après sa création.
La réunion du secrétariat permanent élargie aux présidents départementaux a permis d’aborder les sujets concernant la célébration du 20ème anniversaire du parti, le 30 janvier 2022, la concertation politique nationale d’Owando qui se tient du 3 au 6 mars, les élections législatives et locales de juillet 2022 et l’organisation de la Journée internationale de la femme, le 8 mars.
Abordant le point sur l’anniversaire du parti, célébré le 30 janvier 2022, le secrétariat permanent a félicité le président fondateur pour son leadership. Il a encouragé les cadres et militants du parti à ne ménager aucun effort pour la structuration et l’animation du parti sur l’ensemble du Congo. Pour immortaliser ces vingt premières années de l’existence du parti, un rapport, un documentaire vidéo et un livre d’or seront réalisés et présentés au secrétariat permanent.
S’agissant de la concertation politique nationale d’Owando organisée par le gouvernement du 3 au 6 mars, le secrétariat permanent a rappelé que c’est le fruit de l’initiative du Président de la République, Denis Sassou-Nguesso. C’est devenu aujourd’hui comme un rituel républicain d’organiser, à la veille de chaque échéance électorale majeure, une concertation politique nationale, en vue d’améliorer la gouvernance électorale et créer les conditions propices à l’organisation des élections libres, transparentes et apaisées.
Dans une certaine mesure, l’on peut dire que les concertations politiques ont permis d’améliorer certains aspects de la gouvernance électorale. Une analyse bilancielle de toutes ces concertations révèle que près de 90% des recommandations liées à la gouvernance électorale ont déjà été mises en place, à l’exception de la biométrie dont la mise en œuvre est sous-jacente à la réforme du système d’Etat-civil et à la réalisation complète du R.g.p.h (Recensement général de la population et de l’habit). La loi électorale actuelle est issue de l’amélioration des lois antérieures grâce aux concertations d’Ewo 2011 et de Dolisie 2013. Raison pour laquelle le secrétariat permanent du Club 2002 P.u.r invite tous les groupements politiques à privilégier l’intérêt national, en répondant au rendez-vous d’Owando.
Le secrétariat permanent a adopté un calendrier de travail pour réceptionner les listes de candidatures aux échéances électorales. Les cadres du parti voulant être candidats sont donc avisés. Pour rappel, c’est le 30 janvier 2002 à Brazzaville que le Club 2002 P.u.r fit son entrée sur la scène politique nationale. Depuis lors, il participe à la vie démocratique dans les rangs de la Majorité présidentielle et aux différentes échéances électorales.

Urbain NZABANI