Candidat unique dans la circonscription de Ntokou (Département de la Cuvette), investi par le P.c.t (Parti congolais du travail), Théodore Ikémo a foulé la terre de ses ancêtres, lundi 27 juin 2022, en fin d’après-midi, après un long voyage par route et par voie navigable, pour lancer sa campagne électorale, afin de solliciter, pour la troisième fois, les suffrages de ses compatriotes, venus nombreux l’accueillir, dans la liesse. Quoique sa réélection acquise, il entend, par sa campagne, communier avec la population de Ntokou, district enclavé, situé dans la partie Nord du Département de la Cuvette.
Il a fait la route nationale n°2 jusqu’à Makoua où il a passé la nuit. Puis, par voie navigable, il a rallié Ntokou où la population l’attendait fiévreusement, pour le lancement de sa campagne électorale. Théodore Ikémo et la délégation qui l’accompagne ont eu droit à un accueil populaire et enthousiaste. Il faut dire que sa candidature avait suscité un débat au sein de sa formation politique, à cause de ses fonctions de directeur général de la C.c.a (Caisse congolaise d’amortissement), une structure sous tutelle du Ministère des finances, du budget et du portefeuille public.
Finalement, plus de peur que de mal pour la population, le comité d’investiture du P.c.t a retenu sa candidature, vu la particularité de la circonscription de Ntokou, un district très enclavé où beaucoup reste à faire. Théodore Ikémo a dû se plier aux conditions exigées, pour que sa candidature soit admise.
Avec son arrivée à Ntokou, la population est rassurée et elle le lui a exprimé sous des airs de fête. «Je pense qu’on n’a pas de mot pour qualifier cet accueil. Tout simplement, c’est extraordinaire. On ne s’y attendait pas. Ça veut dire que la population, dans son ensemble, est derrière le P.c.t et son candidat. Le message que lance à la population est simple, on l’a toujours fait: c’est de soutenir le P.c.t; soutenir le Président Denis Sassou-Nguesso; soutenir sa politique pour qu’au niveau de l’assemblée nationale, on vote les lois qui vont dans le sens de développement du pays. Le 10 juillet, la population de Ntokou devrait être en masse pour le vote. On va dire: tous les habitants. La majorité de la population devrait être présente, ce jour-là, aux urnes, pour voter les candidats du P.c.t aux locales et législatives. C’est sur le signe de rassemblement que je commence cette campagne. Toute la population de Ntokou devrait être rassemblée derrière les candidats du P.c.t, car il n’y a pas d’autres candidats ici à Ntokou. Je pense que tous devront, ici à Ntokou, comprendre que la seule issue pour notre district, c’est de voter le P.c.t. Il n’y a pas d’autre choix», a-t-il indiqué.

Luze Ernest BAKALA