Après plusieurs mois de pause, la Ligue nationale de football, dirigée par Charles Otendé, a lancé, mardi 5 avril 2022, le championnat ligue 2 de la zone de Brazzaville, au Stade Président Alphonse Massamba-Débat, en présence de Jean-Robert Bindélé, directeur général des sports. 18 équipes prennent part à la compétition qui va durer quatre mois.

Et revoilà le championnat de football ligue 2. Il a commencé à Brazzaville. Les deux autres zones, Pointe-Noire et Nord, vont bientôt suivre. Dans la capitale, les rencontres se déroulent déjà. En match d’ouverture, l’As Flamengo est venue à bout de l’As Elbo sur un score de 2-1. C’est Grâce Ngakieni qui a marqué le but de l’As Elbo en première mi-temps. Au retour des vestiaires, tout a basculé. L’As Flamengo a renversé le cours du match, grâce à Niel Otéla et Merol Mpelé qui ont marqué les deux buts synonymes de victoire et donc des trois premiers points. A la fin de la rencontre, les deux coachs ont réagi. Likibi Tsoumou, entraîneur de l’As Flaméngo, satisfait de la prestation de ses poulins, estime qu’«il faut continuer à encourager les enfants. Je les ai motivés pendant la mi-temps, en leur expliquant que le match n’était pas encore perdu et il fallait aller de l’avant».
De son côté, Guelor Yabingui, le coach de l’As Elbo, l’équipe qui n’a pas pu maintenir son avance, promet d’améliorer son jeu qui manque de réalisme. «Mon équipe a manqué de concentration. Elle était un peu distraite. Nous avons un bon groupe mais on a encore des choses à améliorer. J’espère que nous montrerons un autre visage prochainement», a-t-il confié.
En deuxième match, l’As Penarol et le F.c Racine se sont séparés sur un score vierge de zéro but partout. L’entraîneur de l’As Penarol, Peya Ombami, considère que son équipe a réalisé une performance, malgré le match nul. «Tel que nous avons préparé ce match, un score de 0-0, c’est déjà une petite victoire pour nous, parce que l’adversaire s’est bien préparé aussi. Nous allons nous améliorer lors du prochain match», a-t-il indiqué.
Pour Davoulou Ngogna, coach du Fc Racine, c’est aussi la satisfaction. «Je suis un peu satisfait. C’est la ligne d’attaque qui n’a pas pu marquer des buts. J’ai un avant-centre, Thierry Bakala, qui n’a pas été réaliste. Mais dans l’ensemble, l’équipe a livré une belle prestation. C’est le premier match. On ne peut pas se lamenter. Le championnat est encore long», a-t-il laissé entendre.
Au Stade annexe de la concorde de Kintélé, la Jeunesse sportive de Poto-Poto a eu raison de Racing club olympic (R.c.o) (2-0). L’U.s.m a battu Ajax de Ouenzé (2-1). Etoile de Talas a dominé Red star sur le score identique. Maracana a écrasé Real impact (6-1), puis le Racing club de Brazzaville l’a emporté sur Saint-Michel de Ouenzé (2-1).
Au terme des premières rencontres, le président de la la Linafoot (Ligue nationale de football), Charles Otendé, a salué le niveau technique des équipes. Il s’est dit satisfait du démarrage du championnat. «Le niveau de la Ligue 2 est assez bon. Nous devons tout faire pour encourager les jeunes qui jouent dans ce championnat, en regardant l’organisation des clubs, s’il y a une opportunité de les assister. C’est une bonne affaire. C’est pourquoi nous accordons beaucoup d’importance à la Ligue 2, parce que c’est là où il y a le creuset de l’élite», a-t-il déclaré.
Signalons qu’à la fin du championnat de la zone de Brazzaville, les cinq meilleures équipes joueront un play-off avec les quatre meilleures de Pointe-Noire et les trois meilleures de la zone Nord. L’équipe qui sortira première du pay-off sera qualifiée à rejoindre le championnat national direct. La deuxième équipe jouera un match de barrage avec l’avant dernière équipe du championnat national direct.

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici