22 février 1964 – 22 février 2022, cela fait 58 ans que la C.r.c (Croix-Rouge congolaise) vit en tant qu’institution humanitaire, engagée sur le chemin de la couverture humanitaire et le partenariat opérationnel. A l’occasion de cet anniversaire, il y a eu, du 20 au 24 février 2022, des activités communautaires de proximité et la mobilisation des cadres, secouristes et volontaires de la Croix-Rouge des douze départements, avec l’appui de la Croix-Rouge française et de l’Union européenne. Le clou des manifestations a eu lieu jeudi 24 février 2022, avec la tenue d’un focus au Ministère de la Justice, à Brazzaville, sous le thème: «Implication du Conseil départemental de la Croix-Rouge congolaise de Brazzaville dans la vaccination contre le covid-19».

Le focus s’est déroulé sous le patronage d’Edouard Mbengo Kifoumba, trésorier général représentant le président de la C.r.c, et Jean-Roger Mallanda, président du Conseil départemental Brazzaville de la C.r.c. On y notait la participation des représentants des différentes administrations publiques départementales.
Pendant le focus, l’assistance a suivi l’historique de la C.r.c, de sa création aux différentes étapes qui lui confèrent le statut d’institution humanitaire nationale, membre du mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Elle agit de manière neutre, indépendante, impartiale et unique en faveur des populations vulnérables. La C.r.c a intégré la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge le 16 décembre 1976, comme 124ème membre.
Une pièce de théâtre a été jouée par une troupe de secouristes sur l’intérêt de la vaccination contre la pandémie de covid-19. Il y a eu des communications relatives à la lutte contre la pandémie et le rôle de la C.r.c. Plus de 527 cadres, secouristes et volontaires ont été formés dans les programmes de la communication des risques et l’engagement communautaire, dans le suivi des contacts, la surveillance épidémiologique, les enterrements dignes et sécurisés et l’assainissement. Ces formations ont permis aux volontaires d’avoir des capacités d’intervention dans les domaines de la sensibilisation et de l’éducation.
Selon Jean-Roger Innocent Mallanda, «les volontaires seront déployés, une fois encore, sur le terrain pour sensibiliser la population et demander l’adhésion aux mesures barrières. Des formations spécifiques seront données à ce sujet à nos volontaires pour s’engager dans tous les quartiers de Brazzaville, en vue de sensibiliser les populations sur l’intérêt de la vaccination, car au jour d’aujourd’hui, seul le vaccin est notre salut. L’immunité collective reste à ce prix».
Dans son mot clôture du focus, Edouard Mbengo Kifoumba a donné l’assurance, au nom du président de la C.r.c, sur l’engagement de la Croix-Rouge congolaise de faire que les volontaires adhèrent à la vaccination et accompagnent les programmes de vaccination.

M.BALOUATA-MALEKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici