Le monde sportif retient son souffle sur l’état de santé de l’icône du football, le Brésilien Edson Arantes do Nascimento, connu sous le nom de Pelé. Agé de 82 ans, l’ancienne gloire du football des années 50 et 60 a été opérée d’une tumeur du côlon en septembre 2021, dans un hôpital de Sao Paulo. Mais, dans la journée du mardi 29 novembre 2022, il a été emmené dans un centre hospitalier «pour une réévaluation du traitement chimio-thérapeutique de la tumeur». Un traitement qui ne répondait plus, compte-tenu de l’avancée de son cancer du côlon. Le trois-fois champion de la Coupe du monde a été admis en soins palliatifs, à l’Hôpital Israelita Albert Einstein de Sao Paulo, depuis le vendredi 2 décembre.
La star lutte contre le cancer de l’intestin depuis le 31 août 2021, date à laquelle on lui a diagnostiqué une tumeur au côlon (gros intestin) lors d’examens de routine, qui auraient dû être effectués en 2020, mais ont été reportés en raison de la pandémie de covid-19. Quatre jours plus tard, il a subi une intervention chirurgicale à l’Hôpital Israelita Albert Einstein de Sao Paulo, pour retirer la tumeur et, pendant son hospitalisation, il a été emmené à l’Usi (Unité de soins intensifs) à quelques reprises, la dernière date du 16 septembre. Selon le bulletin publié à l’époque, le footballeur souffrait d’instabilité respiratoire.
Pelé ne répond plus à la chimiothérapie et est en soins palliatifs à l’Hôpital Israelita Albert Einstein à Sao Paulo. Il continue de recevoir des mesures de confort, pour soulager la douleur et l’essoufflement, sans être soumis à des thérapies invasives. «Pelé est arrivé à l’hôpital avec un état d’anasarque (gonflement généralisé), un syndrome d’œdémigémie (œdème généralisé) et une insuffisance cardiaque décompensée», ont fait savoir les médias brésiliens.
En plus d’un cancer, l’athlète souffre de séquelles de trois interventions chirurgicales pratiquées ces dernières années. Un pour le placement de la prothèse dans la hanche et deux autres pour la corriger. Il ressent également une douleur au genou, des problèmes qui l’empêchent de se déplacer. Le vendredi 2 décembre, dans un post sur son Instagram, Pelé a annoncé à ses 10,6 millions de followers: «Mes amis, je suis à l’hôpital pour ma visite mensuelle. C’est toujours agréable de recevoir des messages positifs comme celui-ci. Merci au Qatar pour cet hommage et à tous ceux qui m’envoient de bonnes vibrations!».
Considéré comme l’un des plus grands joueurs du 20ème siècle par la Fifa (Fédération internationale de football association), Pelé a aidé le Brésil à remporter les Coupes du monde de 1958, 1962 et 1970. Il reste le meilleur buteur de tous les temps du pays avec 77 buts en 92 matches pour la sélection brésilienne.

Roland KOULOUNGOU