«Préserver la santé par le sport et vendre la destination Congo par le tourisme sportif», tel est l’objectif que s’est fixé l’Association multi-sportive Lion d’or que dirige José Cyr Ebina, qui est aussi président de la F.c.a (Fédération congolaise d’athlétisme), à travers l’organisation de la marche sportive dénommée «48 heures du Mayombe». La première édition de cet événement sportif s’est déroulée en deux jours, du 1er au 2 octobre 2022. Elle est partie du village Malélé, dans le Kouilou, jusqu’à Dolisie, dans le Département du Niari, sur une distance d’environ 123 kilomètres. Vingt marcheurs ont pris le départ et 16 sont arrivés à destination le deuxième jour. Quatre avaient abandonné dès le premier jour.

Après la première édition de la Randonnée Lipanda, au mois d’août dernier, à Brazzaville, en marge de la célébration des 62 ans de l’indépendance nationale, José Cyr Ebina et d’autres adeptes de la marche sportive ont choisi les Départements du kouilou et du Niari pour l’événement sportif baptisé «48 heures du Mayombe», qui revêt aussi une dimension touristique car il s’agit également de faire découvrir le Congo dans toute sa biodiversité.
Le premier jour de la marche, les athlètes sont partis de Malélé (Département du Kouilou) vers Pounga, sur une distance de 65 km, avant de rallier le jour d’après, la ville de Dolisie, à environ 58 km, soit au total 123 kilomètres. L’expérience était unique et les émotions partagées à l’issue de cette péripétie. «Traverser le Mayombe à pied, c’est quelque chose de formidable. Nous avons vu le Mayombe dans toutes ses facettes. Nous avons pu constater le changement de climat qui s’opère simultanément dans ce secteur, entre d’un coté la pluie et de l’autre le soleil. C’était magnifique», a déclaré José Cyr Ebina.
Cette marche sportive est considérée pour d’autres comme un exercice pour se perfectionner. «Nous avons pas régulièrement cette occasion. En tant que sportif, cela me permet d’améliorer ma performance», a affirmé Tambakassa Saint, lauréat de la première édition de la Randonnée Lipanda.
Signalons qu’au terme de cette excursion sportive et touristique, les participants ont reçu des diplômes d’honneur en guise d’encouragement. La première édition de la marche sportive «48 heures du Mayombe» a été rendue possible, grâce a l’appui de différents partenaires, notamment les sociétés Ragec (Rafraichissement, glace et eaux du Congo), Océan du Nord, Banque postale du Congo, Hôtel Saphir ainsi qu’A.g.c (Assurance générale du Congo).

Roland KOULOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici