Sélectionner une page

Assemblée générale élective de la Fécohand (Fédération congolaise de handball) : Guy Jonas Tsiba, candidat, entend redorer le blason du handball congolais

Assemblée générale élective de la Fécohand (Fédération congolaise de handball) : Guy Jonas Tsiba, candidat, entend redorer le blason du handball congolais

Le handball congolais est dans le creux de la vague et a besoin d’être relevé, pensent les mordus de ce sport. D’où l’urgence de la tenue de l’assemblée générale élective. Au regard de la note du 4 septembre 2020, du Ministère des sports et de l’éducation physique, fixant la période des assemblées générales électives des fédérations nationales sportives, la Fécohand (Fédération congolaise de handball) ne devrait pas tarder à annoncer la date de son assemblée générale élective. Mais, les candidats à la présidence du comité exécutif de la Fécohand s’annoncent déjà. C’est le cas de Guy Jonas Tsiba, ancien joueur de handball et président du Club Avenir du rail. Son leitmotiv: redorer le blason du handball congolais, sport qui a fait la fierté nationale dans les années 80.
Les dés sont donc jetés, pour le renouvellement du comité exécutif de la Fécohand. Dans ce contexte, les langues se délient et beaucoup pensent qu’il faut réunir de nouveau la famille du handball national, aujourd’hui divisée en clans. On ne pourra jamais retrouver le niveau des années 80, si la famille du handball congolais continue à s’entre-déchirer au gré des intérêts des ténors qui dominent ce sport. En tout cas, Guy Jonas Tsiba est de ceux qui entendent recréer un climat de travail fraternel et compréhensif au sein du handball, sport dont il reconnaît qu’il lui a tout donné.
En effet, ayant été joueur et ayant obtenu tout de cette discipline qui, aujourd’hui, ne fait plus l’unanimité des joueurs, dirigeants, supporters et sympathisants, Guy Jonas Tsiba a décidé de se porter candidat à la présidence du comité exécutif de la Fécohand. Son souci, recréer la fraternité dans la communauté des handballeurs congolais. Après un match, on se retrouve devant un pot pour faire des commentaires, ce qui a marché, ce qui n’a pas marché. On respecte les vertus de l’olympisme. Or, ces dernières années, on est confronté à un climat de division et même de haine entre responsables. Ce climat malsain a des répercussions négatives sur les résultats des clubs et de la sélection nationale. Même les arbitres ne se retrouvent plus, alors que leurs compétences sont bien appréciées au niveau continental. La discipline très chère aux Congolais et qui, hier, était au sommet de l’Afrique, en ramenant au Congo plusieurs médailles, tant en Coupe des Nations qu’en clubs,traîne maintenant au bas des classements.
C’est ainsi que tenant compte de tous ces inconvénients qui minent la vie du monde du handball congolais, l’ancien handballeur, aujourd’hui dirigeant de club, le colonel de police Guy Jonas Tsiba a décidé de se jeter à l’eau, pour la première fois. Il va expliquer les motivations de son engagement, dans une conférence de presse qu’il donne le samedi 26 septembre 2020, à 10h, au Gymnase Etienne Mangua, au Lycée de la Révolution, à Ouenzé. Conscient de la lourde tâche que représente le poste de président de fédération, il demande l’apport de tous, pour atteindre cet objectif. Le moins qu’on puisse dire, c’est de lui souhaiter une bonne chance dans cette aventure.

L.E.B.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

28 octobre 2020, 01: 08

L’editorial de la redaction

L’ÉDUCATION, LA FORCE ET LA QUALITÉ DE LA SOCIÉTÉ!

Ainsi donc, les élèves congolais ont renoué avec le chemin de l’école depuis le lundi 12 octobre. Après pratiquement six mois et demi d’inactivités (du 1er avril au 11 octobre) dus à la suspension des cours pour cause de pandémie de covid-19. Et la rentrée scolaire intervient sur fond de crise sanitaire, puisque le pays continue de faire face à la pandémie. Avec tout ce que cela induit de conséquences impactant la vie scolaire. Le ministre en charge de l’enseignement en a d’ailleurs informé l’opinion nationale.

Lire la suite

Je m’abonne à la newsletter de l’horizon africain

Commentaires récents

    Votre Publicité

    Archives

    Statistiques de notre site

    • 1
    • 27
    • 1 713
    • 3 993
    • 521
    • 579
    • 18 octobre 2020

    Votre météo

    booked.net