Les pluies qui sont tombées sur la capitale Brazzaville, particulièrement la dernière grande pluie du vendredi 30 décembre 2022, offrant des images impressionnantes des avenues et routes transformées en cours d’eau torrentiels, ont fait des victimes qui ont indigné l’opinion nationale. Officiellement, on a enregistré au total 3 morts dont une femme et son fils qui cherchait à la secourir. Le déchaînement des eaux a pris au piège les populations en plein déplacement dans les transports en commun, dans leurs véhicules ou à pied.
Les pouvoirs publics ne pouvaient pas continuer à rester insensibles au malheur qui s’est abattu sur les populations durant les dernières pluies. Ainsi, le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, a reçu, le mercredi 4 janvier 2023, à son cabinet de travail, à Brazzaville, une délégation des familles éplorées, en présence de Raymond Zéphirin Mboulou, ministre de l’intérieur, de la décentralisation et du développement local, et de Pierre Cébert Iboko Onanga, préfet de Brazzaville.

Le chef de la délégation des familles éprouvées.
Le chef de la délégation des familles éprouvées.

La ministre des affaires sociales, de la solidarité et de l’action humanitaire y était sans doute représentée. «Le gouvernement prend en charge toutes les dépenses liées aux obsèques, depuis la morgue jusqu’à la pierre tombale, en passant par les caveaux et même l’assistance aux lieux des veillées», a fait savoir le chef de la délégation des familles endeuillées au sortir de l’audience à la Primature. Mais, le montant de l’assistance du gouvernement n’a pas été dévoilé.

Urbain NZABANI