A la fin de la cérémonie d’inauguration de l’Agence de Ouenzé, M. André Collet, Directeur général de la BCI, a répondu aux questions de la presse, en compagnie de M. Hacine Benkhaled, le Directeur général adjoint, pour apporter plus d’éclairage sur l’évolution de sa banque au Congo. Pour lui, la BCI se positionne, désormais, comme un acteur économique majeur au Congo, en proposant un modèle de service bancaire complet. Son objectif premier est de soutenir l’économie congolaise dans son ensemble. La BCI propose également une gamme innovante et complète de services couvrant l’ensemble des besoins bancaires de sa clientèle.
L’ouverture de la porte principale de l’Agence de Ouenzé a permis la visite guidée de l’agence pilote de la BCI, par les officiels et les invités, pour découvrir les nouvelles conditions de travail et d’accueil et connaître le parcours clientèle lors de la fréquentation de la banque.

Marcel Nganongo : la paix est là
A l’issue de la cérémonie d’inauguration, l’Administrateur-Maire de Ouenzé. M. Marcel Nganongo, a livré ses impressions à la presse: «En tant que premier citoyen de Ouenzé, je ne peux que me réjouir dans le sens où la banque a une nouvelle image qui amène une certaine beauté et lumière dans la citadelle imprenable qu’est Ouenzé. Je remercie aussi les responsables de la BCI qui ont pensé à la rénovation, de fond en comble, de cette agence qui a subi profondément les affres de dépravation des explosions du 4 mars 2012. Le quartier de Ouenzé dans lequel se trouve la banque, était considéré comme étant l’épicentre des dégâts de ces explosions. Aujourd’hui, venir réinvestir dans ce quartier meurtri, je crois que cela ne peut que nous réjouir. Le rond-point Koulounda est emblématique. Un fleuron du genre ne peut que séduire les populations. Malgré la crise économique qui sévit dans le monde entier et la crise sanitaire, les responsables de la banque ont quand même pu investir. Cela présage un climat sain des affaires. La sécurité de Ouenzé est bien assurée. Le développement de Ouenzé à travers ces quelques structures financières soit vraiment de mise. Dans notre pays, les investisseurs peuvent venir, parce que la paix est là et nous sommes là pour les accompagner».
Jean-Lucien Pouati, Directeur de l’Agence de Ouenzé, est satisfait de retrouver sa clientèle dans de bonnes conditions de travail : «Si la banque existe, c’est parce que ce sont les clients qui apportent leurs fonds. C’est ce qui fait qu’on améliore les conditions, pour être plus proche de vous. Ouenzé est parmi les grandes agences de Brazzaville. Je lance un message pour dire que ce cadre rendu disponible pour les habitants de Ouenzé doit être bien tenu. C’est un bijou».

Présentation du logo de la BCI au Mémorial Pierre Savorgnan De Brazza La Direction générale de la BCI a procédé au dévoilement officiel du logo de la BCI, lors d’une cérémonie au Mémorial Pierre Savorgan De Brazza, en présence de M. Léon-Juste Ibombo, Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, de Mme Bélinda Ayessa, Directrice générale du Mémorial, des responsables et des travailleurs de la BCI.
Cette soirée a permis à M. André Collet, Directeur général de la BCI, de présenter l’univers des services en ligne, qui accélère la transformation digitale de la banque, une option incontournable, qui impose aux institutions et aux acteurs du monde économique, tant du secteur privé que du secteur public, de s’adapter à ces évolutions technologiques, pour assurer leur pérennité et éviter le déphasage.
Pour l’évolution de l’identité de marque de la BCI, le Directeur général a fait connaître son programme et les nouvelles perspectives qu’il offre à la clientèle, en ciblant un ancrage plus affirmé de son leadership et de celui du Groupe BCP dans le paysage bancaire africain et international en général, et celui congolais en particulier.