Vie institutionnelle

Anatole Collinet Makosso appelé à proposer un nouveau gouvernement

Rentré à Brazzaville, mercredi 21 septembre 2022, dans la soirée, de retour de Londres où il était invité, comme beaucoup d’autres Chefs d’Etat, à assister aux funérailles de la Reine Elizabeth II, le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, a, enfin, donné un coup d’accélérateur au renouvellement de l’équipe gouvernementale, attendue depuis le lendemain de la fête de l’indépendance, le 15 août dernier. Il a suffi d’un communiqué signé par le ministre d’Etat Florent Ntsiba, directeur de cabinet du Président de la République, jeudi 22 septembre, et diffusé au journal de 20h de Télé-Congo, pour qu’on se retrouve avec un exécutif remis à plat. Désormais reconduit dans ses fonctions de Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso a la mission de proposer une nouvelle équipe gouvernementale.

Denis Sassou-Nguesso s’est, enfin, accommodé de façon élégante à la tradition démocratique voulant qu’après les élections législatives, le gouvernement soit réadapté à la nouvelle donne politique nationale. Après avoir longtemps hésité, il a accepté, jeudi, la démission de son Premier ministre, présentée au lendemain de la célébration de la fête de l’indépendance. Il lui a immédiatement renouvelé sa confiance et donné la mission de faire des propositions, pour une nouvelle équipe gouvernementale. Sachant que la Constitution congolaise du 25 octobre 2015 ne l’y oblige pas.

«Son Excellence Monsieur Denis Sassou-Nguesso, Président de la République, Chef de l’Etat, renouvelle sa confiance à Monsieur Anatole Collinet Makosso et le confirme, ce jour jeudi 22 septembre 2022, dans ses fonctions de Premier ministre, chef du gouvernement. Il lui enjoint de faire, dans un délai approprié, des propositions susceptibles de concourir à une plus grande efficacité de l’équipe gouvernementale», dit le communiqué n°279 du cabinet de la Présidence de la République, signé par le ministre d’Etat Ntsiba.

Grisés par l’immobilisme de l’action gouvernementale, nombre de Congolais ne se font pas d’illusion et ont même le sentiment de considérer cette séquence politique de la vie institutionnelle de leur pays, comme un non-événement. Tant il apparaît à leurs yeux que, pratiquement, la même équipe sera reconduite et que, depuis la crise économique engendrée par la chute des prix du pétrole en juin 2014 et une gouvernance publique affectée par les anti-valeurs telles que la corruption, le pays donne l’impression de s’enfoncer dans l’abîme, malgré les discours politiques optimistes.

Le réveil économique dû à la remontée des cours du pétrole cette année n’engendre l’embellie que pour une partie des Congolais. Nombre d’entre eux ont plutôt du mal à joindre les deux bouts du mois et ne savent plus ce qu’il faut entreprendre pour s’en sortir. Le dernier avatar étant le scandale de l’opposant gabonais, Guy Nzouba-Ndama, sortant du Congo avec des liasses d’argent, sans qu’aucune explication ne soit donnée par les pouvoirs publics sur l’origine des fonds que l’ancien président de l’assemblée nationale gabonaise est venu chercher dans le pays. Un pays riche, mais une richesse qui ne profite qu’à une infime minorité de la hiérarchie de l’Etat.

Le gouvernement attendu va-t-il relancer l’espoir d’un Congo radieux pour tous les Congolais? On attend de voir! Entre illusion et espoir, le cœur des Congolais balance!

Jean-Clotaire DIATOU

Après sa reconduction comme Premier ministre chef du gouvernement

Anatole Collinet Makosso appelle les futurs membres du gouvernement à faire preuve davantage de responsabilité

Après sa reconduction à la tête du gouvernement, jeudi 22 septembre 2022, le Premier ministre Anatole Collinet Makosso a donné ses premières impressions au micro de notre confrère Gildas Mayéla de Télé-Congo, qui est aussi son conseiller à la communication. Après avoir remercié le Président de la République qui lui a renouvelé sa confiance, il a appelé ceux des ministres qui continueront la mission avec de faire davantage preuve de responsabilité. En attendant la proclamation de ce futur gouvernement, voici ses propos!

«C’est un sentiment de reconnaissance à l’endroit de Monsieur le Président de la République, qui a pensé nous renouveler sa confiance, en nous confirmant dans nos charges. On ne peut pas penser que c’est quelque chose d’anodin. C’est une responsabilité lourde. Être nommé à une fonction, c’est une chose. Être confirmé à cette fonction après un exercice de quinze à seize mois, c’est toute une autre chose, parce qu’on n’est pas toujours pas sûr d’avoir convaincu pendant le premier exercice de la mission.

Mais s’il a plu au Président de la République, dans sa mansuétude, de nous renouveler la confiance, c’est qu’il pense quand même qu’on peut continuer, avec lui, la marche, dans le cadre de la mise en œuvre de son projet de société, les engagements qu’il avait pris lui-même devant le peuple congolais. Et je voudrais en appeler l’ensemble des forces vives, les membres du gouvernement qui vont continuer cette mission avec moi, de faire preuve davantage de responsabilité, davantage de courage, de bravoure, d’ingéniosité, pour que nous ne puissions pas décevoir les espoirs et les attentes du peuple, mais surtout qu’on ne puisse pas décevoir le Président de la République qui nous a refait confiance».

De nouveaux chantiers?

«Des nouveaux et d’importants chantiers qui ont déjà été identifiés dans le cadre du Plan national du développement. Puissions-nous le savoir, nous avons pratiquement achevé la première année d’exécution du Plan national de développement, qui arrivera à son terme, en décembre. Mais c’est aussi déjà la deuxième année du mandat du Président de la République. Et donc, l’année prochain, c’est la deuxième année de mise en œuvre du Plan national de développement, c’est la troisième année du mandat du Président de la République. Nous avons donc intérêt à être davantage à l’ouvrage pour rattraper le temps perdu, si tant est qu’on a du temps perdu, mais relever les défis qui se présentent à nous».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici