Dans notre édition du jeudi 6 janvier 2022, n°132, nous avions fait état de la fermeture du service fret de l’Aéroport international Agostino Neto de Pointe-Noire, après la décision de la compagnie aérienne française Air France de ne plus l’utiliser, pour non-respect des normes internationales et manque de scanner. Après un mois et trois semaines de travaux, le service fret, qui a connu un arrêt de six mois, va reprendre ses activités, après la visite d’inspection, lundi 2 mai 2022, par les responsables de l’Anac (Agence nationale de l’aviation civile), de la société Aerco (Aéroports du Congo) et des compagnies aériennes nationales, les experts d’Air France sont attendus, pour une décision finale devant permettre la remise en activité de ce service, au grand soulagement des transitaires et autres commerçants qui étaient contraints de passer par Brazzaville.Les travaux de réhabilitation du service fret de l’Aéroport international Agostino Neto de Pointe-Noire ont concerné la mise en conformité de la zone fret aux normes de sécurité aéroportuaire en matière de fret, l’installation d’un scanner et d’autres équipements, l’agrandissement du portail pour le passage des engins de transport de colis. Une équipe d’inspection d’Air France est attendue à Pointe-Noire, pour contrôler la fiabilité des machines installées et les travaux d’urgence réalisés. Autrement, il faudrait compléter, au cas où l’inspection d’Air France ne se concluait pas positivement.
En tout cas, les transitaires sont impatients de voir la reprise du service fret, parce que plusieurs d’entre eux n’arrivent pas à expédier leurs colis via Brazzaville, en raison des coûts élevés. «Nous avons passé des moments difficiles, cinq mois sans salaire. Il faut payer le loyer, prendre en charge une famille. C’est vraiment un soulagement, parce que les autorités aéroportuaires sont passées à l’acte, la norme vient d’être établie», a indiqué Rolland L, responsable marketing à A.b.c Transit. «Bientôt, les colis vont être évacués à partir de l’Aéroport Agostino Neto. Les installations sont faites et nous attendons une équipe d’inspection de la compagnie Air France», a confirmé son collègue.

Narcisse
MAVOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici