Après la première campagne de dépistage et de traitement gratuits des lésions précancéreuses et du cancer de la peau chez les personnes atteintes d’albinisme, qui s’était déroulée en janvier 2021, l’Ajca (Association Jhony Chancel pour les albinos) mène, du 15 au 25 novembre courant, une campagne similaire à Brazzaville. Près de 150 albinos sont actuellement pris en charge à sa clinique médicale, située au siège de son association, à Moungali, le 4ème arrondissement, grâce à l’appui de l’Ambassade de la Russie au Congo et du Consulat de la République de Saint Marin au Congo.

Première cause de mortalité chez les personnes atteintes d’albinisme, le cancer de la peau nécessite un dépistage précoce. Pour ce faire, l’Ajca, qui fait de la cause des albinos son cheval de bataille, consacre deux semaines pour traiter gratuitement les personnes atteintes de cette pathologie.
Deux experts russes et un expert en oncologie venu de la RD Congo, ensemble avec l’équipe médicale de l’Ajca apportent des soins médicaux à environ 150 patients. Ces spécialistes partagent leur savoir-faire avec les médecins de la clinique, afin que ces derniers puissent, désormais, être capables de traiter cette pathologie sans apport extérieur. «Comme vous le savez, la technologie évoluant chaque jour, il est donc important d’actualiser les connaissances, en faisant recours à ceux qui ont plus d’expériences, qui peuvent peut-être mieux soigner que nous, pour que la situation des albinos souffrant du cancer de la peau puisse s’améliorer», s’est réjoui le président de l’A.j.c.a.
Ce dernier a, par ailleurs, appelé les familles ayant des proches présentant des signes de cette pathologie d’adhérer à cette initiative qu’il qualifie de bénéfique. Jhony Chancel Ngamouana espère qu’avec l’accompagnement du Ministère de la santé et de la population, son association pourra faire en sorte que les personnes atteintes d’albinisme ne meurent plus de cancer de la peau. Il a remercié les bienfaiteurs sans lesquels cette opération n’aura pas été réalisée.
L’ambassadeur russe, Gueorguy Tchepik, a encouragé l’Ajca et l’a assuré du soutien du gouvernement de son pays. Le diplomate russe a fait savoir qu’un accord de partenariat sera signé prochainement entre le Ministère de la santé et de la population et le Centre oncologique national de Moscou.
Lancée lundi 15 novembre dernier, par le président de l’A.j.c.a, Jhony Chancel Ngamouama, cette campagne a été réhaussée, lors de son lancement, par la présence de l’ambassadeur de la RD Congo, Christophe Muzungu, du consul honoraire de Saint-Marin, Marcello Della Corte, et de l’administrateur-maire de Moungali, Bernard Batantou. La cérémonie de lancement a coïncidé avec la signature d’un accord entre l’A.j.c.a et le Centre oncologique national de Moscou (Russie). Grâce à ce protocole, le centre russe aidera l’association dans le suivi des patients, à travers des examens approfondis des échantillons prélevés auprès des malades.
Pour rappel, la première campagne avait atteint environ 500 albinos présentant des taches noires et des plaies précancéreuses. Association à but non lucratif créée en 2014, l’A.j.c.a promeut les capacités intellectuelles des personnes albinos et les aide à faire face à leurs difficultés de santé. Elle dispose d’une clinique médicale qui est ouverte au public. Les albinos y sont pris en charge gratuitement.

Urbain NZABANI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici