Sélectionner une page

A.e.e.P (Association des élèves et étudiants du Pool) : Lancement à Goma Tsé-Tsé du projet de réinsertion socioéconomique de la jeunesse

A.e.e.P (Association des élèves et étudiants du Pool) : Lancement à Goma Tsé-Tsé du projet de réinsertion socioéconomique de la jeunesse

L’A.e.e.P (Association des élèves et étudiants du Pool) que dirige Théophile Moyo Malanda a initié un projet de réinsertion socio-économique des jeunes dans le Département du Pool. Ce projet a été lancé officiellement lors d’une cérémonie jeudi 24 septembre 2020, dans la cour de la Paroisse Saint-Benoit de Nganga-lingolo (District de Goma Tsé-Tsé) à la lisière de la banlieue Sud de Brazzaville, sous le thème: «La consolidation de la paix sociale des jeunes et leur réinsertion socio-économique».

Un échantillon de kits agricole.

Le premier volet du Projet de «réinsertion sociale de la jeunesse du Pool» est composé d’une remise, aux sélectionnés, des groupements agro-pastoraux dudit district selon les critères présentés par le chef de secteur agricole de matériel aratoire (brouettes, houes, pelles, râteaux, bottes) des semences pur l’agriculture, des alevins pour la pisciculture et des porcelets pour l’élevage.
La cérémonie a connu la présence de l’évêque émérite de Kinkala, Mgr Louis Portella Mbuyu, personnalité qui accompagne ce projet depuis sa conception, Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville, du Dr Kalle Willem Holzfuss, chargé d’affaires à l’ambassade de la République Fédérale d’Allemagne, Michel Elenga, directeur de cabinet du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, d’Albert Samba, directeur de cabinet du haut-commissaire à la réinsertion des ex-combattants et des autorités politico-administratives du district de Goma Tsé-Tsé.
Dans son mot de bienvenue, le secrétaire général du district de Goma Tsé-Tsé, Léopold Missamou, représentant le sous-préfet, a souligné que «ce moment est rendu possible, grâce à la paix retrouvée; grâce aux efforts inlassables du Président Denis Sassou-Nguesso pour garantir l’unité nationale. La question de la jeunesse du Département du Pool mérite une attention particulière. C’est l’occasion d’encourager l’initiative de l’Association des élèves et étudiants ressortissants du Pool, pour le lancement officiel de ce premier volet du projet intitulé: la réinsertion socio-économique de la jeunesse du Pool en général et celle de Goma Tsé-Tsé en particulier».
Au nom des bénéficiaires, Nestor Ngodiakounga a traduit sa satisfaction en ces termes: «Nous sommes très fiers et ce jour constitue, pour nous, une journée inoubliable pour ce geste qui vient appuyer nos différentes activités».
Quant au chargé d’affaires de l’ambassade d’Allemagne, le Dr Kalle Willem Holzfuss, il s’est dit fier d’accompagner les jeunes dans leur réinsertion socio-économique. Car, il n’est pas facile à un ex-combattant de retrouver la vie civile et de se réinsérer dans la vie économique. Mais l’ambassade d’Allemagne qu’il représente est disposée à accompagner les jeunes dans leur réinsertion socio-économique.
Il faut souligner que le projet de réinsertion socio-économique de la jeunesse du Pool lancé par l’A.e.e.p, est le fruit des assises de la jeunesse tenues du 21 au 23 juin 2019 à Kinkala, a rappelé Théophile Moyo Malanda. Il a adressé à l’endroit de l’évêque émérite de Kinkala, Mgr Louis Portella Mbuyu, ses sincères remerciements pour sa disponibilité et sa détermination à accompagner la jeunesse du Pool sur la voie de sa réinsertion socio-économique, après les errements consécutifs aux troubles armés qui ont affecté ce département dont la population cherche aujourd’hui à se relever de ce drame. Les assises de la jeunesse avaient permis aux jeunes de jeter les bases de leur épanouissement, en passant par la réconciliation entre eux et avec leur environnement social et le pardon à leurs aînés. Mgr Louis Portella Mbuyu est une boussole pour la jeunesse, par sa bienveillante proximité surtout pendant les moments difficiles que le département a connus. «Au cours de ces assises, les jeunes ont pris l’engagement d’être les acteurs de paix et du développement dans leur département du Pool voire dans tout le pays». Ce projet «a de la valeur non seulement départementale ou nationale mais aussi internationale, en mettant la terre au centre des enjeux de la réinsertion objective de cette jeunesse, tout en dotant la jeunesse des outils agricoles capables d’assurer leur indépendance sociale, en cultivant la terre», a déclaré Théophile Moyo Malanda. Après la bénédiction du matériel et des semences par Mgr Portella, on a procédé à leur distribution aux bénéficiaires.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 11 autres abonné·es de notre liste.
close
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 11 autres abonné·es de notre liste.

A propos de l'auteur

l'horizonafricain

L'horizon Africain, un journal d'information paraissant au Congo Brazzaville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

04 décembre 2020, 06: 01

L’editorial de la redaction

«DES QUESTIONS BATEAU»

L’expression est utilisée par le chef de file de l’opposition, à l’issue de l’audience que le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, lui a accordée samedi 21 novembre dernier. Parlant de la réforme du processus électoral, Pascal Tsaty-Mabiala a utilisé l’expression que ces questions sont devenues des «questions bateau». Cela mérite qu’on s’y arrête un peu.

Lire la suite

Commentaires récents

    Votre Publicité

    Archives

    Statistiques de notre site

    • 3
    • 2 567
    • 3 décembre 2020

    Votre météo

    booked.net