26.5 C
Brazzaville
sam 1 octobre 2022
spot_img
AccueilActualité62ème anniversaire de l’indépendance du Congo : L’évènement marqué par un défilé...

62ème anniversaire de l’indépendance du Congo : L’évènement marqué par un défilé militaire solennel au Boulevard Alfred Raoul

C’est le 15 août 1960 que le Congo obtenait son indépendance. 62 ans après, le souvenir est encore vivant dans les esprits des Congolais. Pour commémorer cet évènement, un défilé militaire a été organisé le 15 août 2022, jour de la fête nationale, au Boulevard Alfred Raoul, à Brazzaville, sous le haut patronage du Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, accompagné de son épouse, Mme Antoinette, en présence des présidents des deux chambres du parlement, du Premier ministre, des membres du gouvernement, des présidents et membres des institutions constitutionnelles, des membres du corps diplomatique, des membres des corps constitués nationaux, etc.

Tout a commencé par la revue des troupes par le Président de la République, chef suprême des armées, suivi du retentissement des 21 coups de canon. Placé sous le thème: «Une démocratie apaisée, un peuple au travail, un pays stable en marche vers le développement», le défilé a été agrémenté par la fanfare militaire, musique principale des Fac (Forces armées congolaises). Deux temps forts ont marqué la fête: le défilé pédestre et le défilé motorisé, survolé de temps à autre par six hélicoptères acquis par l’armée de l’air. Avant cela, place a été donnée au passage du drapeau national, symbole de la patrie.
Du défilé pédestre, on peut retenir que ce sont les troupes du détachement d’apparat d’honneur de la Garde république conduites par le capitaine Gerry Aboni Olanda qui ont ouvert le bal. Ces troupes sont déployées pour rendre les honneurs pendant les manifestations officielles. Elles étaient suivies par les troupes du commandement de la région de Gendarmerie de Brazzaville, des écoles militaires, des éléments de la Garde républicaine.
Les troupes de l’Hôpital central des armées Pierre Mobengo ont également donné une touche à la fête. Chaque année, l’hôpital médico-chirurgical de campagne des services de santé de cet hôpital est déployé dans le cadre des festivités de l’indépendance. Cette année, cet hôpital est ouvert du 8 août au 8 septembre au Stade Michel d’Ornano, à Brazzaville. Les troupes de la marine nationale, entonnant leur célèbre chant, «C’est un jeune marin», ont foulé le macadam à la grande satisfaction de l’assistance.
Le G.p.c (Groupement para commando) était représenté par deux carrés, conduits par le lieutenant-colonel Firmin Doumo, chef d’état-major dudit groupement, qui participe régulièrement à des missions à l’étranger depuis plusieurs décénnies. Le 20 mai dernier, le groupement a pris part au défilé militaire de la fête nationale du Cameroun. Actuellement, il participe à une campagne de saut en Algérie. Le G.p.c se caractérise par ses pas hauts et lents. Ce qui suscite l’admiration du public. On pouvait le lire sur le regard du Président de la République qui a salué leur passage avec beaucoup d’attention, se rappelant certainement des beaux temps passés dans ce corps.
A propos du défilé motorisé, il a été ouvert par le colonel Godefroy Mokombi, directeur de la sécurité militaire du commandement de la logistique, suivi des motocyclistes de la Direction générale de la sécurité présidentielle, des motocyclistes de la gendarmerie, des véhicules de l’Unité des moyens spéciaux du Commandement des forces de police. Cette unité est une composante du Groupement mobile de la police disposant d’engins motorisés. Elle est déployée uniquement pour les opérations de maintien de l’ordre dans des circonstances graves, etc.
Les hélicoptères et les avions de chasse de l’armée de l’air ont survolé l’espace aérien simultanément, pendant les défilés pédestre et motorisé, dont le déroulement, pendant près de deux heures, est une réussite du point de vue de l’organisation. C’est la résultante des entrainements des éléments des Forces Armées Congolaises depuis plus d’un mois. Le Chef de l’Etat a félicité le général Pierre Gaétan Ickey, commandant de la Zone militaire de défense de Brazzaville pour la bonne tenue des troupes.

Urbain NZABANI

AUTRES ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

derniers articles

Commentaire