Les lampions de la 51ème édition des championnats nationaux de handball se sont éteints le dimanche 24 juillet 2022, au Gymnase Nicole Oba de Talangaï, à Brazzaville, par le premier sacre de l’histoire de la D.g.s.p en seniors dames. L’Etoile du Congo a réédité son exploit en seniors hommes. Les deux équipes se sont imposées en finales face à l’A.s Otohô (en séniors dames) et à Caïman (en séniors hommes). Les deux matches de finale se sont joués en présence de Clors Samba-Samba, représentant du ministre en charge des sports et des responsables de la Fécohand (Fédération congolaise de handball) dont le président Yan Ayessa-Ndinga qui a annoncé que la prochaine édition aura lieu à Oyo.

La première finale, qui a opposé les dames de la D.g.s.p à celles de l’As Otohô a tenu ses promesses, au regard de la bonne prestation des deux équipes. Elle a tenu le public en haleine tant le suspense était au rendez-vous. A la mi-temps, les deux équipes étaient sur un score de parité: 15 buts partout.

L’Etoile du Congo championne du Congo de handball hommes 2022.
L’Etoile du Congo championne du Congo de handball hommes 2022.

Au finish, c’est la D.g.s.p qui a su tirer son épingle du jeu, en s’offrant son premier titre par un match interdit aux cardiaques, qui s’est terminé par le score de 28 buts à 25. L’entraineur Simon Badénika Tissé a dédié ce titre au président de la D.g.s.p, le général Serge Oboa, qui n’a ménagé aucun effort pour mettre son équipe dans de bonnes conditions de participation.
Quoique battu, l’entraîneur de l’As Otohô, Adrien Loufoua, a affiché tout de même sa satisfaction, en voyant son équipe arriver en finale du championnat. Pour lui, c’est un grand signe des performances réalisées, même si le titre lui a échappé.
La deuxième finale, c’était celle en seniors hommes qui a vu la victoire méritée de l’Etoile du Congo sur Caïman, par 30 buts à 23. Ici, le suspense n’était pas au rendez-vous, tant les stelliens ont dominé la partie. A la mi-temps, ils menaient déjà au marquoir par 18 buts à 8. Les joueurs de Caïman n’ont pas pu résister à la furie des étoilistes qui étaient tout-feu tout-flamme. Ils se sont inclinés par 23 buts à 30. Etoile du Congo a réédité l’exploit de l’année dernière.
La D.g.s.p et l’Etoile du Congo sont donc les dignes représentants du Congo en compétitions africaines la saison prochaine. On ne le dira jamais assez, le sport, c’est la mobilisation des moyens financiers. Espérons que le gouvernement mettra tout en œuvre pour que les équipes congolaises ne fassent pas piètre figure sur la scène africaine. Surtout que le handball a acquis la deuxième place du sport le plus populaire dans le pays, après le football.
D.g.s.p dames et Etoile du Congo hommes sont donc au firmament du handball national. Finie la 51ème édition des championnats nationaux d’élites seniors dames et hommes qui vient de se tenir à Brazzaville et qui a été dominée par les équipes de la capitale. Les regards sont maintenant tournés vers la 52ème édition qui aura lieu l’année prochaine à Oyo, dans le Département de la Cuvette, où le joli gymnase construit par le gouvernement se fera une beauté renouvelée pour accueillir les férus de la balle aux mains. Toutefois, il reste les championnats nationaux juniors qui auront lieu du 5 au 15 août 2022, à Owondo et Makoua, toujours dans la Cuvette.

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici