Interrompu pendant deux ans, en raison de la pandémie de covid-19, le Smib (Semi-marathon international de Brazzaville), créé comme l’une des activités sportives rentrant dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance, a repris ses droits, grâce à la volonté et au sponsoring de la S.n.p.c (Société nationale des pétroles du Congo). Ainsi, la 17ème édition du Smib, organisé sous le thème, «L’énergie au service du sport pour l’unité des peuples, dans la protection de l’environnement», a rassemblé 555 athlètes nationaux, venus des douze départements du pays, et quelques internationaux venus des pays suivants (Ethiopie, Kenya, Rwanda, Cameroun, RD Congo, Centrafricaine). Elle s’est couru, dimanche 14 août 2022, sur 21,100 kilomètres, dans les différentes artères de la ville capitale, après une cérémonie de lancement sous le haut-patronage du Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, en présence du ministre en charge des sports, Hugues Ngouélondélé, du président de la Fédération congolaise d’athlétisme, José Cyr Ebina, du directeur général de la S.n.p.c, Maixent Raoul Ominga, des responsables du C.n.o.s.c (Comité national olympique et sportif congolais).

Les trois premières athlètes féminines
Les trois premières athlètes féminines

Deux allocutions ont été prononcées à la cérémonie de lancement du semi-marathon international de Brazzaville. Président de la commission d’organisation, Raymond Ibata a souhaité aux athlètes une bonne course dans un esprit sportif. Le ministre en charge des sports, Hugues Ngouélondélé, a remercié la volonté manifeste du Président de la République de réunir la jeunesse africaine autour du semi-marathon, pour faire germer, dans leur mental, les valeurs de patriotisme, de solidarité et de civisme, en vue de consolider la paix et l’unité nationale. Il a remercié le sponsor officiel, la S.n.p.c, qui contribue ainsi à amener les athlètes congolais à améliorer leurs performances pour atteindre les standards internationaux. Le président de la Fédération congolaise d’athlétisme a, quant à lui, présenté les athlètes et le circuit du semi-marathon. Puis le Chef de l’Etat a donné le départ de la course.
Les trois vainqueurs nationaux des deux catégories (hommes, femmes) ont été primés par des trophées et des enveloppes, soit une somme de deux millions de francs Cfa pour le premier, 1,5 million de francs Cfa pour le deuxième et 1 million pour le troisième.

Classement des trois premiers à l’issue du semi-marathon 2022

Internationaux: hommes:
– 1er: Geoffrey Kipyego (Kenya): 1h03’05;
– 2ème Kaleja Diriba (Maroc): 1h03’19;
– 3ème Felicien Muhitira (Rwanda): 1h04’45.

Dames:
– 1er: Lilian Jelagat (Kenya): 1h09’55;
– 2ème: Niguse Mamoem (Ethiopie): 1h14’26;
– 3ème: Agnès Barsiosio (Kenya): 1h18’55.
Nationaux: hommes:

– 1er: Kevin Bobando (Brazzaville): 1h11’21;
– 2ème: Rocheteau Onélé (Brazzaville): 1h11’24;
– 3ème: Josué Moungany (Brazzaville): 1h11’39.

Dames

-1er: Chardevie Missamou (Brazzaville): 1h25’12;
– 2ème: Julienne Loufoua (Brazzaville): 1h29’06;
– 3ème Alida Ngoma (Pointe-Noire): 1h30’13.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici